lundi 28 avril 2014

L'Officina et le fond de teint minéral Lily Lolo


L'année passée je t'avais fait un article sur la boutique l'Officina Paris : une boutique en ligne que j'avais adoré découvrir, avec plein de produits que je ne connaissais pas. A cet époque là, je n'étais pas une super douée de la beauté (je ne le suis toujours pas) mais depuis je me suis beaucoup intéressée à ce domaine. Plus j'avance, et plus ma démarche ce dirige vers des produits plus naturels, ce que propose l'Officina Paris. Lors de toutes mes recherches, je suis tombée à plusieurs reprises sur une marque de maquillage naturelle : Lily Lolo. J'ai lu énormément de bien sur cette marque. Et plus ça allait, plus j'avais envie de me faire ma propre idée. Du coup, l'Officina et moi, on a décidé de refaire un bout de chemin ensemble pour que je puisse te parler de cette petite marque qui monte (et qui se vend sur la boutique).

Ce qui m'intriguait le plus dans la marque Lily Lolo c'était le fond de teint "minéral" (je ne sais jamais s'il faut accorder ce mot). Si j'ai été interpellée par ce produit c'est parce que j'avais lu que c'était bien mieux pour l'acné. Ah nous y voilà. Moi et ma fameuse acné. Il y a surtout, que j'aimerais petit à petit avoir une routine plus naturelle, et ne garder que les produits "chimiques" dont je ne peux me passer, comme mes produits recommandés par ma dermato. 

L'Officina Paris m'a alors proposée de m'envoyer le kit fond de teint moyen clair, parce que je n'avais aucune idée de la teinte qu'il me fallait, le danger de la commande en ligne. Mais en plus de cela, pour être sûre d'avoir toutes les données en main j'ai reçu une autre teinte et un bronzer. Tu peux le dire, oui, j'ai été gâtée. Comme toujours avec l'Officina, on se retrouve avec un service propre et soignée, chaque commande étant emballée dans un adorable pochon en tissus (lui même emballée dans une enveloppe à bulle, et du papier de soie).


Avant de commencer, je peux déjà te dire que j'étais ravie du côté pratique de la marque Lily Lolo et de la boutique Officina. Comme je te le disais, par internet c'est très difficile de choisir sa teinte et la marque propose des kits découverte clair, moyen clair et mat ce que je trouve plutôt malin. Chaque kit est composé de 3 teintes de poudre, d'une poudre de finition et d'un mini kabuki pour prélever la poudre. Pour ma part, j'ai reçu le kit moyen clair (j'ai une peau clair, mais qui bronze, les yeux et cheveux bruns). En plus de cela, l'Officina m'a envoyé la teinte "blondie" pour être sûre que je pouvais m'y retrouver avec ces 4 teintes. Rassures toi, rien n'est perdu parce que tu peux tout à fait mélanger les teintes entre elles pour créer ton fond de teint parfait.


Bien sûre, ce n'est pas qu'un traitement de faveur, car si jamais tu ne veux pas t'acheter un kit découverte (qui a un certain coût c'est vrai, soit 20€), tu peux tout à fait imaginer de commander la poudre en dose d'essai (0.75g au lieu de 10g). Les doses d'essai sont vendues alors au prix de 3€ ce qui est tout à fait raisonnable sachant qu'on hésite souvent entre 2 teintes, et qu'une dose d'essai peut durer longtemps. Une fois la couleur parfaite trouvée (soit via le kit donc, soit via les doses d'essai) il suffit de commander la dose standard ! A nouveau, on reste sur un prix tout à fait raisonnable pour un fond de teint, autrement dit 15,5€ (c'est très simple, il suffit de changer la dose dans l'onglet en bas).


En ce qui concerne mon essai, j'ai tout de suite trouvé ma teinte idéale. J'ai ouvert chaque pot et là, paf, ça a fait des chocapics, et warm peach est devenu mon nouveau compagnon. Tu verras sur les photos que les nuances sont vraiment bien travaillée : tantôt plus jaune, plus rouge, plus foncé, plus clair. J'avais trouvé un guide qui reprend toutes les couleurs et la teinte de peau pour essayer de situer quel sera ton fond de teint parfait. Mais je ne suis pas inquiète par rapport aux autres couleurs du kit, puisque comme je le disais, tu peux facilement mélanger les couleurs entre elles pour faire ton fond de teint parfait. Pour ma part, j'ai trouvé le blondie trop clair, le candy cane trop rouge, et le in the buff trop foncé. D'où que le warm peach est parfait pour moi. Le flawless silk est une poudre de finition qui fixe le maquillage et ajoute de la lumière au teint. C'est la seule poudre que je n'ai pas encore testée.




Pour la texture on est sur une poudre très volatile, très fine et qui est la première fois assez difficile à travailler. Mais j'ai lu qu'il fallait avoir la main, petit à petit, c'est normal au début avec les poudres minérales. Une fois posée, elle fait une peau toute douce et veloutée. J'adore ! C'est peu couvrant c'est vrai, mais c'est tout à fait ce que je recherche, parce que je pense que plus on cherche la couvrance plus ça devient difficile d'avoir un teint 100% nature. Par contre le teint est complètement unifié ! Je n'ai pas remarqué qu'il marquait plus que ça les zones sèches, mais toujours un peu, forcément avec la poudre. Je dois l'utiliser plus longtemps dans le temps pour savoir.

Enfin, j'ai reçu un petit plus, parce qu’apparemment il était top, c'est la poudre bronzante Waikiki. En effet, elle est magnifique, ni trop foncé, ni trop clair et avec un fini doré, pas de grosses paillettes vulgaires, non un léger "shimmer" que je trouve vraiment splendide. Pour le coup, une jolie découverte.



En résumé, je recommande une fois de plus la boutique de l'Officina Paris, non pas seulement parce que je suis en communication avec eux, mais parce que c'est un boutique vraiment belle, qui propose plein de produits naturels voir bio. Le site est facile d'utilisation et le service est top. Quand à la marque Lily Lolo, c'est sûre, dès que j'aurai fini mes petits échantillons, je commanderai le fond de teint minéral warm peach en full size. J'ai très envie d'essayer d'autres choses aussi comme la base à paupières et les mini palettes que j'avais vu sur le blog de Jessica Grandoni... Oh et les blush aussi tant qu'on y est ! Je sens que cette marque va devenir ma chouchoute !

Je suis donc convaincue par Lily Lolo ET par l'Officina Paris et si toi aussi tu veux te faire une idée, saches qu'avec le code ODILE10, tu bénéficieras de -10% sur ta première commande (offre valable jusqu'au 15 mai).

♥ ♥ 

Crédit lien :
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 24 avril 2014

L'Art de la Simplicité *

Je réfléchis beaucoup à cet article que j'ai écris sur la consommation. Pas seulement sur ce que j'ai pu écrire, mais sur ce que j'ai pu lire au travers de tes commentaires qui étaient très vrais. Puis, après une autre visite chez ma coach, je me suis rendue compte de quelque chose après qu'elle m'ai posé quelques questions sur ma façon d'être. Elle m'a dit "Mais,... Te fais-tu plaisir ? ". Là dessus, ma première réponse réflexe a été de dire "mais oui, bien sûre ! ". "Comment ? " m'a-t-elle demandée.... Et là je suis tombée dans le panneau. Je lui ai dit que j'achetais des trucs et que je flânais dans les magasins. J'ai vu son oeil se lever en me regardant de façon dubitative. Te faire plaisir, m'a-t-elle répétée, toi, avec toi même, que fais tu pour toi, au delà de t'acheter des trucs ? 

Je ne vais pas te parler de la réponse que je lui ai donné, parce que tu comprends, j'ai aussi mon jardin secret. Mais il y a un truc que j'ai compris ce soir là, et après avoir repensé à mon article / tes commentaires, c'est que j'ai confondu se faire plaisir, avec consommation. Que oui, d'une certaine façon, je cherche un certain réconfort dans ce que j'achète. Et comme j'achète pas mal de camelotte, ce réconfort ne vient jamais. Je ne me sens pas assouvie. Je m'achète des brols à 2€, sous prétexte que c'est 2€, puis je les entasse, sans jamais les toucher. Je les accumule, ils se cassent ou je les oublie. Je pensais vivre dans l'abondance mais je me rends compte, que je vis dans le gaspillage.

Le jour de l'article, une lectrice sur Hellocoton m'a parlé d'un blog en anglais, qui retrace le parcours d'une jeune fille qui veut devenir plus, en utilisant moins (Be more with less). Jusqu'à présent, ce sont des démarches qui ne m'ont jamais vraiment intéressées, parce que ce qui se cache derrière part souvent d'un constat écolo. Constat qui me dérange un peu car il est souvent vécut comme une "religion" poussé à l'extrême et qu'en plus il  est aussi souvent associé à une certaine mentalité "bohème"... Comme je ne suis pas du genre bohème... Enfin bref. Ce que j'ai compris à travers ce blog, ce n'est pas tant bien la question de l'écologie, de sauver notre planète, mais plutôt la notion de gaspillage, du réel besoin. Ce soir là je me souviens, ayant ma salle de bain dans mon salon pour cause de travaux, j'ai ouvert les boites et je me suis dit "Oh mon Dieu, mais ai-je vraiment besoin de tout ça ? ". Des produits accumulés depuis plus d'un an et jamais ouvert, 3 types de protection solaire, des crèmes ouvertes et plus utilisées parce qu'elles ne me convenaient pas. J'ai eu comme un déclic, j'ai tout pris, tout jeté (rassures toi en général je donne, mais là, voilà, c'était mon côté impulsif qui parlait).

Sur ses réflexions, lors de ma journée à Paris, je me suis achetée le livre de Dominique Loreau "l'Art de la simplicité ", recommandé lui aussi par une lectrice. J'ai lu une bonne partie dans le train en rentrant, et ce que j'y ai lu sonnait juste. Combien de tiroirs pleins à craquer de choses que je n'utilise pas, de choses que je garde "parce qu'on sait jamais" ? L'autre jour, en riant avec ma collègue je me suis rendue compte que je gardais même les packagings de mes cosmétiques préférés. Je garde les sacs en plastique, les emballages, les tupperwares. Mon appart est un vrai musée. Une ode au "je ne jette rien, on sait jamais", m'attachant finalement, à des choses qui ne comptent pas.

Aujourd'hui, je n'ai qu'une envie. M'alléger. Faire le tri. Jeter. Comme si j'avais besoin d'une vie nouvelle, de démarrer à zéro. Et non pas pour accumuler d'avantage mais pour acheter réfléchis. Hier, je me suis rendue compte que mon sac acheté il y a 1 mois à peine, une affaire H&M à 15€, était déjà cassé. Je me suis dit que cela m'apprendrait à acheter de la camelote. Pareil pour ma paire de botte à 25€ qui ne sont que du plastique et déjà foutue après 1 mois et demi de "portage", parce que je n'ai pas pris le temps de regarder que la qualité était au rendez vous. 

Au delà de ça, je me suis rendue compte de la fierté que je pouvais éprouver lorsque je m'achetais une chose qui valait vraiment la peine. Tu aurais du voir ma tête quand je me suis offert ma Naked 3. C'était un sacré prix, mais le jeu en valait tellement la chandelle. Et chaque fois que je la regarde, ou que je l'utilise, je l'associe à une merveilleuse journée à Londres, à une sorte de Graal. 

Sur ces constats, je me suis dit 3 choses. La première, c'est que je voulais et devais, acheter mieux. Ce n'est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité. La deuxième, c'est que je ne pouvais plus m'acheter de cosmétiques (et de brols) avant 2 mois et demi, soit, pour mes 30 ans. Histoire de profiter de ce que j'ai déjà et de les utiliser quotidiennement. Et enfin, qu'un tri s'imposait : livres, cd, vieilles bougies, placards,... De l'air ! Du vent ! Du balai !

Dominique Loreau dans son livre parle de l'état du zen dans les habitations japonaises au style épuré. Jusqu'ici je n'avais jamais compris cette mode si contemporaine, si sévère, austère, blanche et vide. Mais je comprends désormais que pour les japonais, la vie du foyer réside dans les personnes qui y sont, lorsqu'ils y sont. La vie, c'est le gens. Ce n'est pas les bibelots qui prennent la poussière. Le calme, c'est le rangement. La paix, c'est l'ordre. La maison n'a pas besoin de vivre et de grouiller d'objets lorsque nous n'y sommes pas, nous ne vivons pas dans un catalogue Ikea ! 

J'ai demandé à ma coach ce que je devais faire pour vider mon esprit et retrouver la paix intérieur. Je comprends désormais que je le trouverai en prenant soin de moi, en me prenant du temps mais aussi en rangeant mon intérieur comme mon extérieur. Et surtout en arrêtant de penser qu'une chose, ou une activité payante, me permettra de trouver la sérénité. Je dois faire de mon âme, mon foyer : calme et épuré.



♥ ♥ 

* titre emprunté au livre "l'Art de la simplicité " de Dominique Loreau

Crédit photo : via Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 avril 2014

Ma boite à Beauté, la Secrète


Quelle belle surprise quand je suis rentrée cette semaine et que j'ai vu que m'attendais sur la table du salon Ma Boite à Beauté La Secrète. Je ne m'y attendais absolument pas et j'étais super contente car évidemment j'avais hâte de découvrir les 7 produits qui se cachaient dedans. J'avais entendu dire qu'il y aurait du make up, et je me demandais bien ce que l'équipe de Ma Boite à Beauté avait pu trouver dans l'optique naturel et bio. Depuis que j'ai reçu ma boite, j'ai vu (et toi aussi sûrement) fleurir tout un tas d'articles sur son contenu. Seulement j'ai lu quelques avis négatifs et j'ai été super étonnée car pour ma part je suis ravie de tout ce qu'elle contient. Donc même si tu as dû souper des articles de cette boite, j'avais quand même envie de te donner mon avis dessus. Beh ui.

Pour celles qui débarqueraient, j'avais déjà fait un article sur le concept Ma Boite à Beauté La Bohème en février. Pour rappel, le concept de cette boite est donc de proposer tous les 2 mois, une boite avec des produits de beauté pour un montant de 29€. C'est une boite plus cher que toutes ses petites copines mais qui a, selon moi, un concept unique, le fait de proposer des produits naturels voir bio. Tout ce que j'aime donc. L'avantage de cette boite, c'est aussi de proposer des full sizes. Ici on en a pour son argent !


Chaque boite propose un univers, basé sur un thème, et celui de ce mois si c'est "La Secrète" qui révèle les secrets de beauté, notre beauté intérieur, extérieur, toussa. Quand j'ai ouvert la boite, j'ai d'abord dévoré le menu en me disant "chic, chic, chic". Tout comme la Bohème, j'étais sûre d'utiliser plus de la moitié des produits. Je vais te faire découvrir cette boite avec mes ordres de préférences.

Tout d'abord un produit teint la Crème de Teint Absolution. C'est une crème teintée, qui surfe un peu sur la tendance BB Crème, sans pour autant en porter le nom. Ici on promet hydratation, soin, teint unifié. J'ai lu pas mal d'avis qui disait que la crème était trop foncée, et c'est vrai qu'elle l'est assez, mais bizarrement, elle me convient. Je l'utilise depuis 1 semaine, je n'ai pas remarqué de peaux sèches marquées ni de nouveau bouton. Je trouve en effet qu'elle fait un teint uniforme, velouté et j'aime son côté hydratation (surtout au dessus de mon Effaclar). Evidemment j'adore sa compo naturelle ! J'ai trouvé un bémol à ce produit, il pue. Mais quand je te dis que ça pue, ça pue, on dirait que je m'étale des herbes de Provence sur la tronche. Heureusement, l'odeur ne reste pas. Petit plus aussi pour son flacon pompe très pratique et hygiénique. Je suis donc ravie de ce produit qui pour moi, jusqu'ici à tout bon !


Dans mon classement des produits que j'aime le plus dans cette boite vient l'eau micellaire Fun Ethic. Je ne l'ai pas encore testée car je viens de me racheter un 500ml d'eau micellaire de La Roche Posay. C'est le genre de truc que j'utilise au quotidien sous recommandation de ma dermato (voir mon article sur ma routine). J'ai juste sortie une goutte de son flacon pour me démaquiller la main après avoir swatché la Crème de Teint Absolution et j'ai été parfaitement démaquillée. Cette eau n'a pas d'odeur particulière. Hâte de la tester au quotidien une fois que j'aurais fini mon bidon.


En troisième position, vient pour moi la crème de coco de KOS Paris. A mon sens c'est un peu le genre de produit à tout faire que j'adore avoir chez moi. Tu peux l'utiliser en soin cheveux, corps, mains, pieds,... Je l'ai testé hier soir sur mes cuticules puisque j'ai vidé mon Doigts de Fée de Lush. Au début on est sur un beurre mais qui fond très très vite pour devenir une huile. Son odeur est juste délicieuse. Quant à son efficacité, et bien... Pas mal, en même temps c'est un beurre, bio, donc pas de grande surprise. Je le garde sur ma table de nuit pour mes soins nuits (cheveux, cuticules, coudes, pieds,...).


Ensuite, j'ai aimé découvrir un nouveau baume à lèvres, le Karéthic. Encore un produit bio (décidément j'adore cette mouvance des cosmétiques bio / naturel). Je ne vais pas dire qu'il fait partie de mes produits préférés de la boite, mais disons que c'est un baume et que je sais que je vais l'utiliser (car j'ai des baumes qui traînent partout dans l'appart). Il a un goût très sucré (yummy), par contre je trouve sa consistance un peu trop liquide une fois posé sur les lèvres. Du coup j'ai tendance à le manger et ne pas percevoir son efficacité.


Parmi les produits que je suis contente de découvrir dans cette boite, il y a aussi l'eye liner Serge Louis Alvarez. A vrai dire, je ne mets plus d'eye liner depuis un an. Depuis que je fais plein d'allergie oculaire en fait. Donc je suis assez contente de trouver ce produit dans ma boite, mais plus dans le sens "est ce que je vais le supporter ?" C'est un eye liner noir waterproof en format crayon pinceau, ce que je trouve plutôt pratique. Par contre, je n'ai pas encore osé le poser.... Je sais que je vais sauter le pas, et je te dirai si mes yeux ont apprécié. 


Enfin, dans cette boite La Secrète il y a 2 produits qui m'ont moins conquis : le sérum Hélénère Maitrise du Temps et la crème pour les pieds Argandia. C'est bien simple je ne les ai même pas ouvert. D'abord le sérum anti-âge je n'en ai pas vraiment l'utilité : de par ma routine anti-acné déjà, et ensuite parce que j'ai un visage qui n'a pas encore besoin de ce genre de soin (et c'est tant mieux). Au moins je me barbouille de truc, au mieux je me porte. Donc, pour celui ci, je passe mon tour ! Et enfin la crème pour les pieds. Moui. Bon. J'ai déjà 18 crèmes pour les pieds à la maison que je n'utilise jamais parce que je suis trop fainéante. Mais bon, pourquoi pas cet été. Ce ne sera pas un "je passe mon tour" mais un "je ne suis pas inspirée pour le moment". Disons que cette crème me laisse neutre. Idem, je ne l'ai pas ouverte. 



Ma Boite à Beauté la Secrète n'est malheureusement plus disponible à la vente (c'est pourquoi je suis si contente de l'avoir reçue !), mais, saches que tu peux toujours aller faire un tour sur le site de Ma Boite à Beauté, onglet Boutique : tu peux y acheter la plupart des produits en solo, ce que je trouve plutôt cool. Ça évite le gaspillage ! Et si tu te demandes si je raconte des salades par rapport aux produits que je reçois, sache que le shampoing solide Secrets de Provence (Ma Boite à Beauté La Bohème) fait partie intégrante de ma routine capillaire, tout comme l'huile De Novo. Qu'hier j'ai testé le soin Coslys que j'ai adoré et qui sent trop bon le chewing gum à la fraise, et que la crème pour les mains trône fièrement sur ma table du salon.

Alors quand je dis que j'utilise, c'est pour de vrai ! Pas toi ?

♥ ♥ 

Je t'invite à aller lire l'article de Cosmetik Mom qui donnes les liens de chaque produits, et je remercie encore une fois Pauline pour l'envoi de cette boite génial !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 17 avril 2014

Je prends des cours de maquillage... Sur Youtube !

Youtube c'est un peu la caverne d'Ali Baba. Je pense que là, tu peux tout trouver en matière de vidéo. D'ailleurs j'ai entendu dire que ce réseau social était le plus populaire après Facebook et était en passe de devenir encore plus populaire que notre cher Big Brother bleu. Toujours est-il qu'avant je ne m'intéressais pas trop à Youtube, sauf pour regarder des vidéos de chats mes soirs de déprime. Mais depuis que j'ai découvert qu'on pouvait apprendre plein de trucs par tutoriel interposé, je suis devenue une accroc à Youtube. Mieux encore, j'ai pris des leçons de maquillage, le tout gratuitement ! Tu ne me crois pas ? Allez, viens, je vais te montrer.

Via WeHeartit


C'est la toute première chaîne Youtube que j'ai découvert et c'est vraiment avec elle que j'ai tout appris. Si je ne me trompe pas Sinead est irlandaise. Ses vidéos sont donc en anglais, mais elle parle relativement bien et de mon côté je comprends tout ce qu'elle dit. D'un point de vue pratique elle a fait plusieurs playlists spéciales débutants. On y retrouve des Eye Makeup Lessons, des Beginners Make up Lessons mais aussi des tutoriels et des présentations de produits, des trucs. Elle donne tout un tas d'astuces comme comment bien choisir ses pinceaux, comment déterminer la couleur de son teint, comment acheter son fond de teint, comment dessiner ses sourcils ou même, que mettre dans sa trousse de maquillage. Si comme moi tu es débutante, tu va apprendre plein de choses, le tout avec des produits que l'on retrouve partout (et pas des trucs Dior ou Chanel hors de prix). C'est avec elle ou à cause d'elle que je suis devenue complètement accroc à la beauté. Je ne loupe aucune de ses vidéos et même je les regarde en boucle.

http://themakeupchair.blogspot.be/2013_09_01_archive.html


On connait Coline pour son blog "et pourquoi pas Coline" qui est un blog mode. Je suis tombée sur sa chaîne Youtube un peu par hasard en cherchant des astuces anti-acné, choses dont elle parle assez souvent. J'avoue que je suis complètement tombée amoureuse de son "bonjour à toutes, j'espère que vous allez BIEN!" avec sa petite mine pétillante. Il faut un peu fouiner dans sa chaîne car pour moi ses dernières vidéos sont surtout des présentations produits, mais il y a quelques tutos plutôt sympathique. J'ai quand même découvert un produit sympa (Yve Rocher) via sa chaîne, donc c'est qu'elle vend bien son truc. Et puis rien que pour sa phrase d'intro, j'achète !

http://www.etpourquoipascoline.fr/2014/04/smells-like-spring-spirit/


On continue notre tour du monde avec cette chaine Canadienne. J'adore l'accent d'Alex. Une vidéo youtube pour moi ça se regarde, autant que ça s'écoute. Et Dieu sait comme il y a des youtubeuses super irritantes ! Outre son accent exotique, j'aime son petit côté simple et facile. Les make up sont de "tous les jours", les astuces sont accessibles à tous. Elle parle parfois de produits outre atlantique mais comme je me rendrai au Canada dans 6 mois, ça me permet de faire mon repérage. Bref, Alex elle est fraîche, jolie et sympathique et je trouve qu'elle mène ses vidéos de façon différente des autres.

http://alex-fashion-beauty.blogspot.be/2014/02/maquillage-romantique.html


J'avoue qu'au début j'avais du mal avec cette youtubeuse parce qu'en général, j'aime regarder des youtubeuses qui me ressemblent physiquement (brunes / yeux bruns) pour avoir une idée de ce que je pourrais faire avec mon teint. Je n'ai rien contre les blondes aux yeux bleus, qu'on s'entende bien, juste un rendu sur une blonde au teint porcelaine, ne serait pas le même que sur moi. Bref, chaque fois que je regardais une vidéo make up, youtube me proposait les vidéos de Sandrea (parce que Youtube est malin, ils te proposent des choses en fonction de tes vues). Puis je ne sais pas, un jour, j'ai fini par accrocher. Elle donne pas mal d'astuces et surtout reste abordable (gros coup de cœur pour sa vidéo sur E.L.F). De ce que je vois dans ses vidéos, c'est aussi une personne qui à l'air super gentille mais qui dit quand même ce qu'elle pense. C'est aussi quelque chose que j'apprécie : savoir dire ce qu'on pense, sans sortir l'artillerie lourde. En plus de cela, elle vit aux Etats Unis et ça a un petit côté "American Dream" qui me fascine.

Photo prise de la chaîne Youtube de Sandrea26France


Je suis tombée sur cette chaine grâce à Winter & Mint (qui fait aussi des vidéos) car je lui posais des questions sur la marque Make Up Academy et que Lorylyn en achète pas mal. Je n'accroche pas à toutes ses vidéos (surtout les hauls) mais quand elle présente un produit, j'aime son enthousiasme. Par exemple elle a fait une super vidéo sur la Clarisonic qui explique vraiment comment bien utiliser ce produit. En fait en général, que ce soit chez Lorylyn ou une autre, ce que je cherche sur Youtube sont plutôt des tutos. Des trucs où on apprend. Par contre, ce que j'aime chez cette youtubeuse c'est sa disponibilité : elle répond aux commentaires, est présente sur Twitter et n'hésite pas à te guider (ce qui n'est pas automatiquement le cas des youtubeuses ci dessus), le tout avec une grande gentillesse et zéro prise de tête.

http://www.lorylynmakeup.com/2014/04/mon-top-12-de-mes-rouges-levres.html

Je suis d'autres chaîne Youtube de ci de là, mais celles ci-dessus sont les principales, ma préférence allant pour TheMakeUp Chair, qui est aussi une personne adorable (je lui ai déjà posé des questions sur Twitter et elle m'a répondue avec plaisir). Je suis juste trop fan de ce qu'elle fait. C'est là que je passe mon temps quand j'ai fini de lire mes blogs, et surtout, le soir avant de m'endormir. 

Grâce à ces merveilleuses youtubeuses, je suis en passe de devenir une pro de la beauté ! Non pas que je vais moi même me lancer dans des vidéos ou des tutos mais j'adore apprendre, regarder, décompresser. 

Pas toi ? Quels sont ces Youtubeuses qui te font rêver ?

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 avril 2014

Je suis une collectionneuse.

Quand j'étais ado, j'ai un jour lu un article sur les collectionneurs. Ceux là qui entassent des timbres, des fèves ou des assiettes en porcelaine. Je me rappelle avoir été interpellée par l'avis du thérapeute qui mentionnait qu'inconsciemment, quand on collectionnait, c'est qu'on avait peur de la mort. Que d'une certaine façon, les collections ne sont jamais finies, elles sont en quelques sortes "immortelles" voire éternelles. Je sais qu'à ce moment là, j'ai regardé ma chambre d'adolescente et je me suis dit "ouf, je ne collectionne rien, je ne cherche pas à combler un vide quelconque".

Mais il y a quelques temps, cette pensée est revenue me hanter, avec ma collection de vernis. Pourtant jamais je ne me suis considérée comme une collectionneuse. Jamais je n'ai cherché frénétiquement à les avoir tous. Juste, je ne pouvais m'empêcher d'admirer leurs couleurs, leurs paillettes, leurs jolis flacons. Je faisais taire le psychologue de l'article lui disant que non, je n'ai pas de peur absurde, non il n'y a pas d'acte inconscient. Non, je ne cherche pas à être immortelle.

Jusqu’à il y a peu. Alors que je discutais avec ma mère au téléphone, elle me racontait leur dernier voyage à Cuba. Quelques paroles m'ont marquée dans cette conversation, et une phrase en question ne me quitte plus depuis. Ma mère m'expliquait comme la pauvreté était telle là bas, et comme, lorsque tu rentres de ce genre de voyage tu ne peux que te poser des questions sur ta condition de vie, sur tes valeurs et sur toutes ces choses que tu amasses, sur la chance que tu as d'être où tu es. Là dessus je lui ai demandé si elle n'avait pas eu déjà ce sentiment quand ils étaient partis en Thaïlande et c'est à ce moment là, qu'elle m'a dit cette phrase que je ne cesse de me répéter depuis. Elle m'a dit : "(...) Quand on revient de ce genre de voyage, on rentre plein de bonnes intentions, on fait attention à notre consommation d'eau, de nourriture, de luxe. On se pose plein de questions et on se rends compte à quel point on est chanceux,... Mais tu sais ce qu'il y a de plus triste dans tout ça ? C'est que ça dure 1, 2 mois... Puis la vie reprends son cours..."
Et j'ai ajouté : "... elle reprend son cours : on est vite rattrapé par toutes ces choses dont on a envie, que notre voisin a et que nous on n'a pas, et le pire c'est qu'on se sent malheureux pour ça..."

C'est là que j'ai repensé à ce thérapeute, et à mes collections. Parce que oui, d'une certaine façon, je suis une collectionneuse. J'amasse des biens dont je n'ai pas besoin, j'entasse dans ma vie du superflu, du luxe, des broutilles. J'entasse les chaussures, les fringues, le maquillage, la vaisselle, la nourriture. Je comble mes armoires et tous mes placards de choses dont je ne me servirai peut être jamais, pour vivre dans une sorte de surabondance, de profusion. Et plus j'en ai, plus j'en veux. Plus j'en veux, plus je me sens mal de ne pas en avoir. Je suis devenue collectionneuse oui, de broutilles et de bidules. Je suis comme cette petite vieille dans le film Labyrinth avec David Bowie qui porte sur son dos une quantité de trésors : une chaise, des nounours, des vieux bijoux,... Emprisonnée par son sort. Et le pire dans tout ça, c'est que je sais qu''un jour, je serai moi aussi cette vieille dame, qui mourra dans sa grande maison, laissant son grenier plein à craquer et un tas de petits enfants qui râle de devoir ranger tous ces vieux souvenirs poussiéreux. Souvenirs qui finiront pour la plus part à la poubelle.


Je m'en veux souvent, d'entasser et d'acheter. Et en même temps, je me sens mal quand je ne peux pas acheter ce que je souhaite. Je me rends compte que je vis dans une société où tout se monnaie : que ce soit une cours de maquillage, une séance chez un thérapeute, un bon film ou une virée shopping. Chaque luxe s'achète, mais chaque luxe devient un besoin. Si bien qu'on ne se rend même plus compte de tout ce qu'on possède déjà. On ne pense pas à ce qu'on vient d'acquérir, mais plutôt à notre prochain achat. Je suis de celles qui font des plans de ce qu'elles pourraient bien s'offrir avec sa prochaine paye, alors que nous ne sommes que le 15 du mois. Pathétique, non ?

L'autre jour, je lançais sur Twitter un tweet qui disait "Quand on devient beauty addict, je me demande si à un moment on se satisfait de tout ce qu'on accumule, ou si cela devient un puits sans fond". Beaucoup m'ont donné la réponse du puits sans fond. Sauf Natacha, qui me disait qu'elle se contentait du peu pour être heureuse, qu'en quelque sorte son mari, son fils et son chez elle lui était largement suffisant. J'admire cette clairvoyance, cette simplicité, cette sagesse. J'aimerais ne pas  exister au travers des choses. J'aimerais ne pas me forcer à faire un "no buy" pour arrêter ma frénésie. J'aimerais ne pas me dire qu'il m'en faut plus en passant mes après midi à étoffer ma wishlist. J'aimerais ne pas envier, vouloir, projeter. C'est une façon de passer à côté du présent, et de remettre mon plaisir, mon bonheur du jour, dans les mains d'un objet sans grande valeur.

Je ne sais pas exactement quel vide je suis en train d'essayer de combler. Si cela est la peur de la mort comme le thérapeute le disait si bien. Si c'est une façon de rendre ma vie éternelle à ne jamais finir d'acheter. Ou si d'une certaine façon je cherche à impressionner, à ressembler, à appartenir au groupe. Il se cache tellement d'explication derrière cette société de consommation, qui est clairement devenue pire qu'une drogue. Ce que je sais, c'est que j'aimerais que cette conscience que j'ai parfois, celle qui me dit "ok maintenant tu en as assez", reste avec moi un plus longtemps. Histoire de ne pas devenir, cette éternelle insatisfaite, cette collectionneuse qui entasse pour défier quelque chose d'inéluctable.

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 12 avril 2014

Nail Minute ♥ Gemey Maybelline, Silver Touch

Cela faisait super longtemps que je ne t'avais plus fait un "Nail Minute". Tu sais mon petit article court où je te présente un joli vernis ? Et bien me revoilà. C'est un Gemey Maybelline que je voulais te montrer aujourd'hui. Il s'agit du Silver Touch de la collection Crystallize. Pour rappel la collection Crystallize c'est une des nouvelles collections de la marque que je t'avais présenté lorsque j'ai reçu ma Nail Art Factory. Il s'agit donc de vernis effet sable (sand effect), rugueux, matte.

Techniquement je ne suis pas hyper fan des vernis texturés, mais celui ci je l'ai vraiment trouvé classe et raffiné. C'est une couleur qui change un peu selon la lumière, tantôt lilas, tantôt grise.  J'adore son côté matte et je ne le trouve pas trop rugueux. Ce que j'aime par rapport aux autres effets sables que j'ai essayé par le passé, ce sont ses grosses paillettes, je trouve que cela donne de la profondeur au vernis. Autrement dit, je suis hyper fan de ce vernis, il correspond tout à fait à ce que j'aime pour le moment en matière de "solvant" : des choses discrètes mais jolies, qui sortent de l'ordinaire sans être tape à l’œil.

D'un point de vue technique, c'est un vernis couvrant en 2 couches. En 1 couche, il garde un aspect "transparent" type topcoat. Ici je ne l'ai pas topcoaté, pour garder justement le côté rugueux, et d'un point de vue tenue, je l'ai gardé 4 jours sur mes doigts sans accroc. Il sèche assez vite et est très facile à appliquer.

Je ne sais pas toi, mais moi, ce petit me plait beaucoup !

Gemey Maybelline - Silver Touch 








♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 9 avril 2014

3 jolies découvertes Yves Rocher

Yves Rocher. Comment te dire ? Cette marque faisait un peu partie des oubliés pour moi. Non pas que je l'avais oubliée pour de vrai, non disons que je l'avais rangée dans un coin de ma tête comme "affaire classée". Comme beaucoup de fille de mon âge ( 29 ans), Yves Rocher a été la marque de mon adolescence. Pire ! C'était la seule et unique marque que ma mère voulait bien m'acheter parce que "réductions de 50% tous les jeudis du mois" et donc pas cher. J'ai testé 33.000 trucs, surtout les gels anti-acné d'ado, l'anticerne, les vernis, les fards à paupières,... Bref entre mes 13 et mes 17 ans, Yves Rocher, c'était bien mais j'en avais bouffé. Si bien, que j'avais un jour décidé que lui (eux) et moi, c'en était fini.

Mais ça... Je vais te la faire ? Allez oui. Ça, c'était avant !


Oui parce que l'autre jour, que reçois-je (bien sûre que c'est français) dans ma boite mail ? Une invitation pour un event Yves Rocher. Le mieux ? Cet event avait lieue en soirée. Là dessus je me suis dis que pour une fois qu'un event avait lieue à Bruxelles, près de chez moi et en soirée, je me devais d'y aller. J'y suis allée sans trop d'attente, juste, celle de passer un bon moment et de décompresser après le boulot. Sur place, j'ai juste été bluffée : bar à mojito, atelier maquillage, tests des produits, DJ d'enfer, photomaton,... Bref, ils avaient mis les moyens. Du coup, je me suis dit, que la moindre des choses que je pouvais faire, c'était réévaluer cette marque un peu oubliée. Je ne regrette pas, puisque aujourd'hui c'est avec 3 jolies découvertes que je reviens vers toi : 2 reçues (lors de la soirée) et 1 achetée.

La toute première chose qui m'a bluffée lors de cette soirée, parce qu'une maquilleuse l'a testé sur moi, c'est le stylo rayonnant jeunesse. En 3 petits coups de pinceaux ici et là, mon regard avait changé, tout comme mon teint. La maquilleuse en plus était juste adorable (et j'ai été trop contente de pouvoir converser avec elle en néerlandais, Ô moment de gloire) et m'a appliquée ce merveilleux de façon super facile. Le pinceaux glissait sur ma peau. Je ne savais pas à ce moment là qu'on le recevrait dans le goodie bag de la soirée, et si cela n'avait pas été le cas, j'aurai été me le chercher direct. Il est facile, agréable à porter. En anti-cernes, il ne marque pas les ridules, et il illumine bien façon "touche éclat". Il est frais je trouve et donc pas sec comme beaucoup de "camoufleur". Je l'utilise depuis 2 semaines, et je l'adore. Bon juste, un bémol, je trouve que le produit sors en une grosse goutte.... Mais suffit de doser la goutte après hein ! Ici, c'est la teinte 02 que j'ai reçue et qui convient à mon teint clair (je ne suis pas porcelaine, mais clair).




Après avoir découvert ce super stylo illuminateur, je sors du goodie bag, le nouveau soin énergie jeunesse. Une fois de plus, j'étais dubitative, surtout avec tous mes problèmes de peau, j'ose plus trop me foutre des trucs sur la tronche. Puis, un soir d'ennui, j'ai commencé à mater la compo. Quand je dis compo c'était traquer les ingrédients comédogènes du lot (liste via les 7 étapes du site beauté pure) ainsi que les éventuels crasse chimiques (via le site la vérité sur les cosmétiques). Déjà, première surprise, un produit assez safe. Du coup je lis un peu mieux l'étiquette et comme de fait je vois : produit 90% d'origine naturelle, pour peau sensible, sans paraben, sans huile minérale et sans parfum. J'avais un peu l'impression de tenir le jackpot entre mes mains. J'ai donc commencé à l'appliquer pendant 10 jours (avant ma visite chez le dermato). J'étais conquise : super fluide, super rafraîchissant, pas de nouveau bouton. Juste, la peau un peu grasse en fin de journée. Bon, ma dermato m'a donné de l'effaclar pour tuer mon acné (et retrouver ma matité), mais j'aimais tellement ce petit soin, que j'ai décidé de le garder dans ma routine. Je le pose désormais en contour des yeux pour me réveiller le matin. Mes yeux l'adorent ! Et tu sais comme ils sont sensibles ! Conquise je suis.


Ces 2 belles découvertes m'ont donné envie d'éplucher le site d'Yves Rocher et les blogs qui en parlaient. Je suis tombée rapidement sur les patchs neutraliseur de boutons Pure System. J'ai vu Game of Beauty qui en parlait (mais je ne sais plus dans quel article) ainsi que Coline dans une vidéo. Comme c'était 10 jours avant mon rendez vous chez le dermato et que 2 microkystes faisaient leur apparition, j'ai vite été me chercher ça dans ma boutique. Crois le ou non, ce truc à un effet de dingue. Je ne serai pas radicale au point de te dire qu'il dégomme le bouton, mais clairement il le dégonfle, le rétrécit, et du coup ça aide à le camoufler pendant le maquillage. Le principe est simple, un petit patch transparent que tu poses la nuit sur ton vilain. Un soir je l'avais posé, j'ai demandé à mon copain s'il remarquait quelque chose et il n'avait même pas vu que j'en avais posé un. Donc c'est très discret. Je suis vraiment contente d'avoir découvert ce truc !



Comme tu l'as compris, je suis totalement en train de reconsidérer le cas Yves Rocher, surtout pour les prix proposés. Je ne dis pas que tout y est bien, mais que certaines choses valent vraiment de passer outre son traumatisme d'ado. Pour le reste, je suis preneuse de tous les autres bons plans produits que tu aurais testé !

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 6 avril 2014

Déco ★ J'aménage mon coin fille

DIY coiffeuse

Je ne sais pas exactement quand j'ai commencé à vouloir "un coin fille". Une coiffeuse quoi. J'ai l'impression que ça fait depuis toujours, genre, une éternité. En réalité, je pense que ça a commencé quand j'ai débuté avec le make up et la beauté sur ce blog. D'abord, je me suis fait une planche sur Pinterest, pour le jour où j'aurai un lieu de vie plus grand. Un peu comme une enfant qui fait sa wishlist. Puis l'idée a commencé à trotter dans ma tête, voyant aussi d'autres articles d'autres blogueuses qui en parlaient, de leur coin fille. Plus j'y pensais, plus je le voulais. Mais sans pour autant que ça devienne une obsession.... La vérité, c'est que ma salle de bain étant toute petite, je commençais à accumuler, sans plus trop savoir où je marchais. C'est l'excuse que je me donne.

Toujours est -il que j'ai regardé ma chambre, j'y ai vu un vélo d'appartement qui servait de valet (que je n'ai pas pris en photo avant), une énorme manne à linge avec du brol dedans, 2 valises (dont une cassée), des sacs de livres à vendre. Bref, ma chambre était une buanderie. Là dessus, j'ai eu une idée de génie. Si je vendais le vélo, et si je rangeais le bazar autour, je pouvais me le faire, mon coin fille. Et ce, sans déménager ni passer par la case prison. Tu sais bien que lorsque j'ai une idée en tête, je ne passe pas par 4 chemins, et en à peine 2 semaines, mon vélo était vendu. J'ai passé mon après midi d'hier à ranger tout le fatras qui restait.



Beaucoup d'entre vous m'ont demandée sur les réseaux sociaux de vous faire voir le résultat après, et voilà que je m'exécute. Pour tout te dire, ce petit coin ne m'aura coûté que 50€, autrement dit, le prix de mon rack en acrylique, du meuble à miroir et d'un petit set de table. La table c'est de la récup, la chaise, aussi (elles étaient toutes les deux dans le salon, me servant de coin "lunch"). 


J'ai un peu craqué mon slip pour ce meuble miroir à tiroir, qui fait office de coiffeuse et qui est simplement posé sur ma table. Je n'étais pas du tout partie pour acheter ça, mais quand je l'ai vu chez Casa, pour seulement 45€, mon coeur a fait boum. J'ai su que lui et moi on vivrait une histoire intense.

aménage ton coin fille dans ta chambre

Le meuble est composé de deux tiroirs et d'un miroir que l'on peut "refermer". Mais je vais bien sûre le laisser ouvert, question de pratique. Dans un tiroir j'ai rangé mes rouges à lèvres (je ne pensais pas en avoir autant tiens) et dans l'autre mes palettes ( et quelques autres petites choses dont j'ai besoin souvent).

rouge à lèvre max factor yves rocher chanel

palette bobbi brown kiko elf clarins

Au dessus des tiroirs j'ai posé 2 pots à pinceaux. Il s'agit en fait de 2 gros mugs que j'avais reçu il y a loooooongtemps et que je n'utilisais pas, parce que trop grand. Ils sont parfaits pour les pinceaux : un pour le teint, l'autre pour les yeux. J'en profite pour te montrer mes 2 kabukis : le E.L.F que j'utilise pour ma poudre Guerlain, et mon chinois que j'utilise pour un léger contouring à la poudre bronzante matte (seulement sur le creux de mes joues). Comme tu peux voir il est un petit peu plus petit.

pinceaux real technique kabuki

elf buyincoins

Puis j'ai posé mon petit rack en acrylique ( 4€ chez Casa) pour y mettre les choses que j'utilise le plus souvent : quelques rouges à lèvres, blush, mascara, base yeux Kiko,...

rangement maquillage bureau

Pour le reste, j'ai ajouté le miroir Babyliss que ma maman m'a donné car elle ne s'en servait pas, et un joli petit set de table fleuris en promo (0.80€ chez Casa) histoire d'illuminer le tout. Je suis super contente de mon petit coin fille. C'est clair que j'aurai pu investir dans une vraie coiffeuse, mais j'aime bricoler et faire un peu avec ce que j'ai (même si au final j'ai du racheter 2-3 trucs). Pour celles qui se demandent les avantages et les inconvénients de ce genre de choses, j'ai fait une sorte de sondage sur ma page Hellocoton. Toutes s'accordent à dire que la luminosité d'une chambre est mieux qu'une salle de bain. Et comme tu peux le voir, ma chambre baigne de lumière. 

Maintenant, je n'ai plus qu'à me maquiller (même que je suis en train de devenir une pro !).

palette naked urban decay

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !