samedi 31 août 2013

Du blog, à la brasse.

Alors que chacun pense déjà à la rentrée, moi j'ai encore l'esprit en vacances. Et pour cause, je viens de rentrer. Oui c'est vrai, j'ai été un peu cachottière sur ce coup là, je suis partie comme une voleuse, loin, loin, très loin. Je n'avais qu'une envie, me déconnecter. Et c'est ce que j'ai fait, iPhone en mode avion, internet aux abonnés absents, pas de 3G. Juste le soleil, des magazines, des livres et de quoi faire des bracelets. Vivre, comme je n'ai pas l'habitude de vivre, et je peux te dire, que ça fait un bien fou.

Il faut dire aussi, qu'en partant, j'avais la tête un peu trop pleine. Autant d'habitude je me sers de mes vacances pour déstresser du boulot, autant cette année, j'avais besoin de déstresser du net. D'ici, de tout ça. Je ne vais pas te mentir, je suis partie en me disant que je ne reviendrais pas. Enfin, je ne reviendrais pas, bien sûre que si, pour le boulot, la vie réelle. Non ce que je me demandais, c'est si après deux ans, j'avais pas un peu fait le tour de la blogo, le tour des réseaux sociaux, des histoires et s'il n'était pas temps de rendre mon tablier. Si d'une certaine façon, je n'avais pas passé l'âge. Et alors que je me confiais à ma correspondante exotique sur ce sujet, elle me tint ce langage : " je comprends, mais pars, fais le vide, et tu verras en rentrant". Je suis donc partie, investie d'une mission : que vais-je faire de Tartines et Moi ?

Il y a bien une après midi où j'ai commencé à faire du mapping, notant au crayon mes idées, et ce que je me suis dit c'est que la question à laquelle je devais répondre c'était : un blog pour quoi faire ? Il y a deux ans c'était facile, j'avais besoin de parler pour combler un vide et régler les problèmes de ma tête trop pleine. Puis je me suis laissée prendre au jeu des lecteurs, des autres blogs, des réseaux sociaux en perdant mon idée principale. Ce qui est normale finalement, une personne évolue, son cheminement avance, ses idées changent et ses envies aussi. J'ai eu beau me cacher derrière cette première excuse, ces temps ci, ayant une vie plutôt sereine, je n'avais plus ce besoin de bloguer sur ce qui n'allait pas. D'abord parce que tout allait bien, mais aussi parce que plus j'ai avancé dans ce blog, plus je me suis sentie toute nue face à toi et ceux qui ont pu me rencontrer en vrai.

De là est née une sorte de mini-paranoia sur ce que les autres pourraient bien penser de moi maintenant qu'ils m'avaient vue en vrai. Maintenant qu'en plus de savoir ce que je ressens au plus profond de mon être, ils pouvaient juger avec ce que ma personne dégageait. Et comme je te l'ai déjà dit, Odile et moi, on n'est pas tout à fait pareil. Bien qu'à nous deux, on forme un : comme un peu chaque personne qui possède une part de dualité en soi. Odile, est mon Autre bien enfuit (j'ai lu ça dans un livre cet été et j'ai trouvé ça bien joli). Et une fois qu'on sait qu'on est lue, qu'on est regardée, on se croit ensuite épiée, jugée. Et le jugement, en généralement, je le vis assez mal. Constructif, ou pas.

Donc je me crée tout un tas de stress, tout un tas de psychose, bien souvent inutile. C'est le pouvoir de l'esprit, il a cette fabuleuse aptitude de fonctionner et de créer des idées tout seul, et si tu te décides pas à l'arrêter toi même, tu entres dans un cercle vicieux.

Alors j'ai écouté les bons conseils de ma correspondante, et j'ai réfléchis à cette question, pourquoi aujourd'hui, en l'an 2013, je blogue ? D'abord, parce que c'est un plaisir, et avant toute chose, c'est devenu un hobby. Grâce à ce blog, je me redécouvre créative, à faire des photos, écrire, penser à des articles. Ça développe mon esprit critique, mon envie de raconter, ça passe le temps. De cette idée, arrive le partage. Partager avec toi, cher lecteur, des aventures, des bouts de vie, des découvertes. Et puis enfin, .... Malheureusement.... Pour faire comme tout le monde. Bien que dans mon entourage, personne ne blogue, je dois t'avouer que de voir des jolis blogs fleurirent, me donnent envie de te proposer des choses. De dire " et regarde, moi aussi".

Je pense que c'est là que je me suis perdue. À ce "moi aussi je", car il n'y a vraiment rien de plus terrible que le "moijessisme". Il impose à la comparaison et rien n'est plus pire que de mater ou de discuter de l'herbe du voisin, verte ou toute pourrie.

Dans ma réflexion, une chose primordiale m'est apparue. Ce blog je l'aime. Mes lecteurs, je les aime. Et je dois absolument faire la part des choses, éviter les amalgames, me retrouver. Il n'y a pas de règles, pas de lois, pas de "il faut dire ceci" ou de "évitons de faire cela". Je comprends mieux l'expression favorite de mon copain : raser les murs. Sur ces bonnes résolutions, tête reposée et bronzée, je me suis dit que non, je ne pouvais pas me passer de ma vie virtuelle et que ce serait la conclusion positive que je tirerais de tout ça. Elle restera mon passe temps, mon hobby, mon compagnon des soirs d'ennuis. Et j'apprendrai à dissocier les choses, les blogs, les gens, en menant mon chemin paisiblement, sans me perdre dans la masse, sans avoir ce besoin de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit si ce n'est à moi même, sans me laisser submerger. Il me suffira de nager, une paisible brasse.

... Finalement, n'est ce pas ce que la vie réelle nous apprend chaque jour ? Alors, nageons !


Crédit photo : We heart it
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 août 2013

See you later, alligator !

Les concours sont terminés. La pile de livre est préparée. Les fils à "friendship bracelet" sont achetés, et ma tête s'est déjà envolée. C'est sûre, le temps des vacances est enfin arrivé !!

Alors on reprend sagement la formule du "pas là depuis bientôt, jusqu'à plus tard". Je reviendrai, dès que je reviendrai ! Ça a du sens, n'est ce pas ?

Pour les plus mordus, je suis toujours trop très présente ici et ici. De quoi se retrouver autour d'un gazouillis ou d'un cliché, de regarder nos vernis, de papoter ; et tout ça, en toute légèreté !

Et le reste ? La suite nous le dira...

A bientôt !


♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 août 2013

Concours E.L.F # Les photos et les gagnantes

Il y a environ 2 semaines (un peu plus) j'ai lancé un concours de la mort qui tue pour tenter de gagner 2 lots E.L.F. L'idée c'était de m'envoyer une photo sur le thème du chaud, ou du froid. J'avais prévu de faire une sélection des 5 meilleurs (de chaque thème) et d'en tirer une au sort. Mais je dois t'avouer, que le coeur ne m'en disait pas de jouer le jury. Que j'étais tellement contente de toute les participations que j'avais reçues, qu'il n'y avait pas de raison que je choisisse. Parce que hein, c'est dure de choisir.

Alors voilà, ce sera Maître Randomizer qui tirera au sort les 2 grandes gagnantes. Je les annonce ici, après les photos. Si tu as gagné, tu peux bien sûre te déclarer par mail, mais saches que je t'en enverrai un moi même pour être sûre que tu es bien toi (bah oui).

Déjà, un grand bravo à toutes ! Vos photos et vos explications étaient un vrai délice ! 

En ce qui concerne les numéros de tirage au sort, j'ai simplement procéder par ordre de réception.

Vous êtes prêtes pour voir ce "super album des 2 ans" ? Alors c'est parti !

Les concouristes du lot "CHAUD".

Numéro 01 + 02 ( abonné FB) : Manon avec son chat qui a chaud !


Numéro 03 : Isabelle et ses souvenirs d'enfance


Numéro 04 + 05 (abonné FB) : pmabelle et son bateau de vacances


Numéro 06 + 07 (abonné FB)  : Miiindy qui a pris une photo lors du dernier week end de canicule


Numéro 08 + 09 (abonné FB) : Lauriane et la chaleur de ses enfants


Numéro 10 + 11 (abonné FB) : mamangeekette et les sonny angel qui bronzent


Les concouristes du lot "FROID"

Numéro 01: Katou et son paysage par temps très froid.


Numéro 02: Soso qui nous a fait une magnifique manucure givrée.


Numéro 03 + 04 (abonné FB) : Lululipstick dégustant une glace avec ses ongles gelés


Numéro 05 + 06 (abonné FB) : Karosweet et ses loustiques qui se délectent


Numéro 07 + 08 (abonné FB) : Eugénie qui ferait bien trempette dans cette eau froide


Numéro 09 + 10 (abonné FB) : emotionwizard et son ventilo rigolo



Et les gagnantes sooooont....

Pour le lot CHAUD, maître Randomizer s'il vous plait :


Le numéro 6 !!! Autrement dit Miiindy !!!! 


Pour le lot FROID, nouveau tirage au sort,


Le numéro 2 !!! Bravo à Soso !!!! 

Bravo encore à toutes, on se contacte par mail pour les formalités !

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 3 août 2013

Moi aussi j'Animal Crossing New Leaf

A moins de vivre au fin fond de l'Amazonie, tu dois surement être au courant que "A y est! Animal Crossing New Leaf est sorti". Je suis même sûre que tu as déjà été bombardée d'articles en tous genres ventant les mérites du jeu et de la console. J'aurai bien voulu me démarquer en te disant à quelle point elles (ou ils hein) ont tous torts mais.... Non. Non. Et re non. Animal Crossing New Leaf c'est de la balle. Et je vais te dire pourquoi.



Petit 1.
Parce que c'est juste trop mignon-mignon. Que tout est super bien travaillé, que ce soit les mimiques des personnages aux petits accessoires à récolter (en passant par la décoration de ta maison), tout est cutissime.

Petit 2. 
Parce que si ton personnage a une coupe de cheveux horrible, tu peux t'acheter un couvre chef et avoir des jolis petits chignons. Que même qu'on m'a spoilé que plus tard un coiffeur va ouvrir. Chic Chic !

Petit 3.
Parce que tu peux aussi acheter une jolie robe et plein d'autres petits trucs pour être "in".

Petit 4.
Parce que depuis la première version d'Animal Crossing (dont j'étais déjà absolument fan) tu as plein de nouvelles options supers comme : une rue commerçante, une île paradisiaque, une maison plus grande et encore plus personnalisable, des nouveaux personnages.... Qu'en plus, cette fois, c'est toi le maire de ce joyeux pays !

Petit 5.
Parce que j'ai été invité par Nintendo Belgique à participer à une sorte d’inauguration, que toute l'équipe est bien trop gentille, et que je reçois des petits courriers surprises de la part de Marie, mon assistante (...dans le jeux hein l’assistante, pas le courrier).


Petit 6.
Parce qu'une fois que tu commences, tu peux plus t'arrêter. C'est d'ailleurs souvent pour ça que je n'ose pas allumer la N3DS, sinon je suis en mode autiste pour toute la soirée. Pauvre Jules (au pluriel).

Du coup, j'ai bien essayé de trouver des points négatifs à ce jeu. Et.... J'en ai quand même trouvé quelques uns....

Petit 1.
Ils ont mis des tarentules et des scorpions, qu'en voulant en attrapés une, je me suis fait piquée. J'ai eu tellement peur qu'il m'a fallut une heure pour rallumer la N3DS (Nintendo 3DS). Non mais POURQUOI

Petit 2.
Les habitants sont mécontents quand tu ne viens pas jouer pendant 1 semaine. Même qu'ils me l'ont dit.

Petit 3.
Quand tu trouves un objet perdu, tu mets des plombes à trouver à qui il appartient... Du coup, j'ai pour habitude de ne plus prendre les objets perdus...

Petit 4.
J'ai pas encore réussi à attraper un requin sur ce que j'appelle l'île Magique.


Petit 5.
Non sérieusement, tu trouves vraiment que tout ça c'est des points négatifs ?

Pour faire bref, Animal Crossing New Leaf, c'est joli, c'est mignon. On passe des heures dessus, on joue en ligne avec des copines, on s'échange des fruits. On découvre chaque jour des nouvelles astuces comme empiler les fruits, acheter / vendre des navets, se faire plein d'argent, se lancer dans plein d'emprunt, les rembourser et en refaire d'autres. Si je suis conquise ? Honnêtement, dois-je vraiment répondre à cette question ?

Et si toi je t'ai conquis ? Je suis sûre que oui.... Même que si tu habites la Belgique, et que tu me suis sur Instagram, ce week end, j'aurai une petite surprise pour toi.

Allez, j'y retourne, j'ai des arbres à planter !

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !