dimanche 30 décembre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Happy New Year

Et voilà, une presque année de Sunday Nail Battle qui s'achève. Presque année, car si on considère qu'on a commencé au printemps, ça fait pas tout à fait un an. Que te dire ? A part qu'Andreia et moi on ne s'attendait absolument pas à un tel engouement en balançant nos petits défis.

Du coup je ne te le dis pas assez mais MERCI !

C'est con, c'est très con, mais cette aventure NPA est juste énorme. Il y a tout juste un an, je regardais avec envie les manucures de Pshiiit en me disant que jamais je n'y arriverais. A Noël je recevais mon premier Essie (le Matte About You) et au nouvel an je tentais ma première manucure, mon premier nail art. Aujourd'hui, une floppée de NPA me suive, me demande des conseils, et je me sens encore toujours gênée d'en donner car pour moi, je ne suis jamais qu'une petite Odile qui suivait de derrière son ordi une grande prêtresse du nail art. J'étais à des années lumières d'imaginer ça. De penser que mon blog pouvait tourner verniesque, de me découvrir une passion, de devenir collectioneuse, de pousser des cris de groupies en recevant un Deborah Lippmann, quelle belle aventure !

Pour l'année qui arrive, je te souhaite de connaître tout ça, de continuer à nous suivre, de rêver de paillettes et des teintes polishistiques les plus folles.

Et puis...

Happy New Year 






 Sur mes ongles : Catrice Dirty Berry et Deborah Lippmann Today was a Fairytale

♥ La semaine prochaine, dimanche  06/01/2013
The Sunday Nail Battle // In the dark

On a bien fait la fête, on a tous abusé sur les bonnes choses à boire et à manger, et dans la nuit noire, semi bourré, on a foutu notre vernis n'importe comment...

Quoi ? Tu ne comprends pas le défi ?
Il est très simple, vernis toi les ongles les yeux fermés / dans le noir / avec un foulard sur la tête.
Histoire de bien démarrer l'année, en rigolant comme des petites folles.

La contrainte ? S'amuser !

   
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 29 décembre 2012

Hello 2013

Cher 2012,

Cette année je n'ai pas assez pensé à te dire merci. Pourtant toi et moi, ça avait plutôt mal commencé. J'ai pensé au début que tu me détestais. Déjà que ton ami 2011 n'avait pas été très tendre avec moi, voilà que tu commençais déjà à me casser les pieds.

D'abord, tu as décidé de me faire perdre mon emploi. Pour te donner bonne conscience, tu as fait passer ça via une faillite, genre t'es virée mais c'est pas ta faute hein. C'est la faute à la crise. Oui mais moi tu sais bien ce que j'en pense de la crise, ça fait 20 ans et plus qu'on nous rabâche les oreilles avec elle. Oui, je le sais bien moi, que la crise, elle a commencé en 1979, bien avant que je sois née. Alors bon, c'est comme si je l'avais toujours connu. Tu croyais m'avoir comme ça, c'était raté.

Ce que je n'avais pas compris cher 2012, c'est que cet épreuve que tu me donnais là, c'était pour mon bien. C'était difficile à croire sur le moment même, mais grâce à ça, tout un tas de bonnes choses me sont arrivées. Des choses que je n'espérais pas, que je n'attendais pas. Et c'est pour ça, mon très cher 2012, que je voulais te dire merci.

Merci pour cette période où je suis restée à la maison, à me familiariser avec mon blog. Merci pour ce temps où je me suis découvert une passion, moi qui n'en avait pas. Merci pour ces lecteurs qui me suivent, pour toutes mes nouvelles amies NPA (Pshiiit, Andreia, Bouille, Aya, Detoutderien, Mona, Tyra, Mojito, Le poudrier, Orane, Lelie, didoline, Mouchtique,.... et toutes les autres que j'oublie). Merci pour les paillettes que tu as mis sur mes doigts, mais aussi dans mon coeur.

Grâce à elles, j'ai pu me poser ces questions que j'avais besoin de me poser. C'est quand le bonheur, et pourquoi, et comment. Grâce à ce temps d'attente (plutôt court finalement), j'ai pu lire, me poser, me découvrir. Ah 2012, si tu savais comme j'en avais besoin... Oh oui, je suis sûre que tu savais. Depuis la sortie de mes études tout avait été tellement vite, le boulot de suite, l'appart, l'indépendance, jamais je n'avais pu m'assoir, regarder tout ça et tirer de bonnes conclusions. 

Merci pour tout ce que tu m'as permis de construire: la confiance en la vie, en mon amoureux, en mes amis, en moi tout simplement. Merci de m'avoir permis de renforcer des liens oubliés. De retrouver des amis, de faire des rencontres. De faire un stage, de retrouver un travail, de mettre sur ma route des gens formidables.

Merci pour le confort matériel que tu m'offres: le toit, la nourriture, la chaleur. Merci pour tout ce que je vois, je touche, j'entends, je sens chaque jour. Merci pour Jules, le chien. Et Jules, l'homme. Merci, Merci, Merci.

Cher 2012, je dois t'avouer que je suis contente de te voir partir, non pas que tu as été un compagnon de galère, non mais parce que j'ai tellement hâte de voir ton pote 2013. Tu sais, il y a de ça deux ans, une amie passionnée d'astrologie m'a prédit une grande année 2013. Cela m'avait donné à cet époque tellement d'espoir. Aujourd'hui je trépigne d'impatience de voir ce qu'il adviendra.

Contrairement à l'année passée, je n'attends rien de cette nouvelle année. Car aujourd'hui, je sais déjà que je suis comblée. Aujourd'hui, j'ai tout ce que je désire, et plus encore ! Tu m'as bien gâtée 2012, je pense que toi et moi, on ne s'oubliera jamais.

Alors je te souhaite bon vent. Que tu restes dans mes souvenirs mais dans ceux des gens que tu as marqués aussi. Bonne chance 2012.

A très bientôt... ou à jamais.

Ta dévouée,
M. aka Odile


♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 décembre 2012

En attendant les idées...

Cela fait quelques temps que j'ai du mal à bloguer. Je ne trouve pas le temps, souvent. Mais le pire, je ne trouve pas l'idée. Alors je me suis dit que ce n'était pas bien grave, qu'en attendant je me cacherais derrière mes évènements de NPA. Oui mais tout ceci n'a qu'un temps, on le sait bien. Et puis tu n'es pas dupe, ça je le sais aussi. Donc j'ai pensé que je laisserai le temps filer un peu, puis qu'on verrait. Qu'on verrait encore. Qu'on attendrait. De voir. Et de voir encore. Mais j'ai rien vu. J'ai attendu. Quelques jours, quelques semaines, et je n'ai toujours rien vu. Noël est passé et sous le sapin j'ai reçu de jolis cadeaux dont le DVD de Florence Foresti. Avec l'amoureux, on s'est dit qu'on le regarderait le jour de Noël, sous le plaid, comme papy et mamy. Et c'était cool.

Puis Florence, .... Ca t'ennuie pas que je l'appelle Florence ? Non ? Ok.
Donc Florence, elle parle de son nouveau spectacle, de cette longue attente pour retrouver l'inspiration. Elle dit qu'elle a attendu un an avant que la grâce ne la touche. Si grâce l'a touchée. La raison de cette panne ? Elle est heureuse.

J'ai ris.


Parce que j'aime rire, mais parce que moi aussi je suis heureuse. Et j'ai compris. Je t'en avais déjà parlé (tu vois je me répète comme une vieille mégère), on parle peu de ce qui va bien. En même temps, au début quand ça va bien, on se surprend soi même. On demande à tout le monde de nous pincer, juste pour voir. Il nous faut le temps de se rendre compte que c'est passager, ou qu'au contraire ça ne l'est pas. Puis doucement on s'habitue à cet état d'euphorie. On balaye les coups de cafards d'un coup de pinceau à vernis. On se regarde les doigts. Mais oui, je suis heureuse.

Puis on commence à le crier sur tous les toits, raconter comment on a fait fuir tous les problèmes. Partager son expérience, ses ressentis, donner des conseils. On est fier de soi, simplement. Mais au bout d'un moment, on se dit.... Enfin, je me dis, que les gens vont commencer à en avoir marre, surtout ceux qui sont plus tristes. Donc j'arrête d'étaler, je me préserve, je te préserve. Même si c'est beau le bonheur, parfois ça ennuie les autres. Parfois il faut rester humble. C'est comme ça.

Donc voilà, comme le dit si bien Florence, on passe son temps à régler ses problèmes, et puis une fois que c'est fait, on est heureux et puis voilà. C'est la société qui veut ça. Tu sais comme à l'école: bosses, bosses, bosses. Ah c'est bien, tu as eu 9/10 en français, mais bon, ne sois pas trop content, tu as encore un 6/10 en math. Travailler les points faibles, jamais les points forts. Les gens se rendent-ils compte qu'ils ont parfois tout faux ? Alors, oui, je pourrais m'inspirer des autres, de la société, des sujets plus ouverts, mais ce que je fais de bien, c'est de parler de mes ressentis. Et mes ressentis vont bien. Ils vont très bien même.

Voilà.

Je suis heureuse. Le blog va bien. Ma vie va bien. Tout va bien. Les idées, elles ? Elles vont surement revenir, quand je ne les attendrai plus. C'est souvent comme ça que ça marche la vie. C'est lorsqu'on arrête d'essayer d'attraper des licornes sauvages, qu'elles se décident enfin à venir pointer le bout de leur corne en te soufflant des paillettes.

Je te l'ai déjà dit. La vie est belle. La vie est simple.
Que 2013 le soit tout autant pour toi.

♥ ♥ ♥

Crédit photo: http://pinterest.com/pin/257197828689754325/
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 25 décembre 2012

24 NA before Christmas ★ C'est Noël !

Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! On y eeeeesssst !!! C'est Noël !!!!

Ah qu'on l'attendait ! 24 jours que nous nous suivions les unes les autres, pour patienter gentillement avant le jour J et l'ouverture de tous nos beaux cadeaux. 24 jours de manucures magnifiques. 24 jours d'implications, d'esprit de Noël et simplement, MERCI pour tout ça ! Vous vous êtes surpassées, et surtout vous m'avez mis une pression de dingue pour ce dernier jour de Noël. Jusqu'à la dernière minute, je n'avais pas d'idée. Je voulais absolument posé mon Leading Lady et c'était une contrainte de dingue. Puis, samedi matin en me levant, je me suis dit : "Ok Odile, elles se sont toutes cassées le trognon pour ton évènement de Noël, tu dois leur rendre hommage". Donc je me suis demandée ce à quoi me faisait penser le jour de Noël. Je me suis rappellée de mes soeurs et moi, petites, ne pas dormir de la nuit parce qu'on allait ouvrir nos cadeaux. Nous lever le matin sur la pointe des pieds, se coucher devant le sapin et compter ses cadeaux. Et bim, j'ai eu mon idée.

Nuit de Noël et cadeaux (soufflé par Coco aussi). Pour reproduire une nuit étoilée, j'ai posé un bleu encre Primark que j'ai associé à des flakies Sephora. Ensuite j'ai dessiné des cadeaux sur mon index et mon pouce. Le tout assorti à mes décos de Noël. Incroyable, pas vrai ?

Voici le résultat.






Aaaaaahhhhhh..... Noooooon !!! Ne cries pas !!!!

Je t'avais promis une surprise le jour de Noël. Je ne t'ai pas oubliée. Alors voilà, pendant 24 jours j'ai pas chômé, j'ai collectionné bien sagement toutes les manucures de Noël. Que j'ai monté sur un petit calendrier fait avec beaucoup d'amour. Comme ça l'année prochaine, il ne te suffira plus que l'imprimer pour patienter avant Noël et reproduire toutes les manucures du calendrier si l'envie t'en dit. C'est pas trop cool ça ? Je te le met ici en JPEG, mais si tu le veux en PDF (meilleur qualité), envoies moi vite un mail à odilesacoche@gmail.com.

Et puis.... SURTOUT,

JOYEUX NOËL !!!!

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 décembre 2012

24 NA Before Xmas ★ Dernière semaine

Voici venu le temps des rires et des chants de passer à notre dernier récap avant Noël, jour fatidique... Demain ! Ha haaaaam ! Cette semaine est donc un peu plus courte puisque je l'ai scindée jeudi. Tu te rappelles ? 

Une fois de plus, j'ai été bluffée et charmée par les dernières manucures. J'ai bien vu que tout le monde s'est donné du mal, a pris du temps, de l'amour. Bref, très esprit de Noël tout ça, et je trouve que rien que ça, c'est comme si on avait déjà toutes reçus nos cadeaux.

Let's see what happens this week ! (yeah I'm an english woman baby)

Vendredi 21/12, non ce n'était pas la fin du monde (c'te blague), et pour nous le prouver, Soo nous a concocté une magnifique manucure rose de Noël.


Samedi 22/12, Turbomagik nous a chanté un air de Noêl, avec un petit medley tout sympathique


Dimanche 23/12, 15shades of blue a sorti de jolis petits chapeaux en attendant le Père Noël


Aujourd'hui, non seulement on va déjà surement toutes se bourrer la panse de plein de délicieuses choses de Noël, mais en plus, on peut admirer une jolie manucure étoilée chez la charmante Aya.


Demain, notre itinéraire s'achève ici même ! De justesse j'ai trouvé mon idée, et puis j'avais promis une surprise, alors stay tuned !

En attendant, réveillonnes bien, manges bien, profites de ta famille, tes amis et de l'esprit de Noël, tout simplement.

A demain petit padawan !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 23 décembre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Winter Time

Je n'ai pas eu trop de mal pour une fois d'être inspirée pour cette battle. Ô joie ! Je voulais absooooolument posé le Glitter in the air de ma très chère Deborah Lippman. Donc je me la suis jouée winter wonderland. Ce qui est rigolo c'est que ma manucure rentre complètement dans le thème de la semaine dernière. D'ailleurs je l'ai vue chez pas mal d'entre vous. 

En base j'ai posé le Candy Mint Apple d'Essie, puis par au dessus le Glitter in the air. Pour la contrainte du blanc, facile avec le ventre de mon petit pingouin.

Voilà voilà.

Décidément, je ne suis vraiment pas bavarde ces derniers temps. Je pense que j'ai besoin de petites vacances de Noël, et le blog aussi. Il est fort possible qu'après le 25, je me repose un peu. Histoire de revenir en forme pour la rentrée, avec plein d'idées.

Sinon, n'oublie pas d'aller jeter un oeil à la manucure de 15 shades of Blue, nous sommes 2 jours avant Noël !! Wuhuhuhu !!

Winter Time ♥ 







♥ 

♥ La semaine prochaine, le dimanche 30/12 ♥
The Sunday Nail Battle // New year's Eve 

Uiiiiiiiiiiii, c'est bientôt le nouvel aaaaan !!! C'est la fêêêêête ! Andreia et moi, nous allons fêter cette fin d' année avec vous, manucurées joliement, prêtes à passer 2012 vers 2013 !

La contrainte, utiliser des paillettes, mais pas n'importe lesquels. Soit argentées, soit dorées.

Have fun !

♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 20 décembre 2012

24NA before Christmas ★ Troisième Semaine

Alors oui, oui, oui, je suis un peu plus tôt que prévue. Mais ! C'est normal, j'ai bien calculé mon coup. Oui parce que le 24 je vous ferai le dernier recap avant le 25, dernier jour et jour fatidique de Noël, et surtout dernier jour de notre super calendrier de NPA. 

Cette semaine vous avez encore envoyé du lourd, du tout beau, du rêve. De la NPA, de la vraie, pas celle en carton. Non, Non, Non. Du coup faut que je t'avoue quelque chose, j'ai bien pensé à ma surprise du 25, mais, je n'ai toujours pas pensé à un thème pour ma manucure. La honte de la terre entière sur moi. Donc ça me fout un peu la pression de voir tout ce que vous avez concocté de joli. Plus les jours passent, et plus je m'angoisse de ne pas trouver une idée. En plus de ça, j'ai reçu le Leading Lady, que j'ai trop envie de tester, et évidemment qu'il devra se trouver sur mes ongles du 25. Enfin voilà, toutes les idées sont les bienvenues (comment ça je triche ? ).

Allez, c'est parti pour un mini recap depuis samedi dernier.

Dimanche 16/12, en plus de vos magnifiques Sunday Nail Battle, nous avons pu admirer un travail de précision haute voltige chez Jenn


Lundi 17/12, la talentueuse Sugar Yummy nous en a mis plein la vue avec ses bonhommes de Noël super rigolos et mignon-mignon


Mardi 18/12, mieux qu'un chocolat chaud, on s'est réchauffé grâce au pull nordique de didoline


Mercredi 19/12, Maoya nous a imaginé un décor enneigé, et a joué au bonhomme de neige avec nous


Aujourd'hui, nous avions rendez vous chez Julie de Je suis vernie, pour une super ambiance tamisée au pied du sapin.


N'oublies pas que tu peux toujours nous suivre sur Twitter avec le hashtag #24NAbeforeXmas, sur Hellocoton, et que l'itinéraire de Noël se trouve juste ici. Demain, c'est la fin du monde, mais on se donne quand même  rendez vous aussi chez Soo !

Plus que 4 jours les amis, plus que 4 jours !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 décembre 2012

Que feras tu, le jour avant la fin du monde ?

Ce matin, alors que je me rendais au travail, et que je calculais difficilement dans ma tête quel jour on était, je me suis rendue compte, qu'il ne nous restait que peu de temps avant la fin du monde. Si fin du monde il y a. Du coup, je me suis mise à réfléchir. Parce que tu sais bien, moi réfléchir j'aime ça. Et je me suis dit "Tiens, si demain c'était vraiment la fin du monde, est ce que j'aurais fait réellement tout ce que je voulais faire, est ce qu'il y aurait pas quelque chose de crucial que j'aurais envie de faire ? " De prime à bord, je sais que la plupart des gens pensent à leur proche, à régler les dernières histoires, dire à tout le monde autour de soi qu'on les aime. Je dois t'avoue que pour ma part, je suis en paix avec "presque" tout le monde, je dis relativement souvent "je t'aime" à ceux que j'aime et je n'ai pas un sentiment de "raté" dans mon coeur. Certes, il y a toujours des choses qu'on veut dire, mais soyons honnête, si c'est vraiment la fin du monde, tu crois pas qu'il est un peu tard pour régler des petits différents ? Donc je me suis dit que c'était déjà un bon point pour moi. Au moins ceux que j'aime le savent. Surement trop, parce que je suis du genre à avoir la jetaimite aigüe. Mais est ce que j'ai bien accompli tout ce que je voulais ?

Un bilan s'impose.

Il y a 6 mois, j'ai eu droit à ma seconde chance. Retomber sur mes pattes, reconstruire ce rêve que j'avais laissé un peu tomber. Etre styliste. Depuis 6 mois donc, je suis relativement heureuse dans mon travail, avec mes collègues et mon manager avec qui j'ai des relations très correctes. 1 point pour moi. Je peux donc aller dormir heureuse d'être sur le chemin de ma vocation.

J'ai un amoureux, formidable. Un chien adorable. Un appartement que j'ai acheté. Chaque jour je mange à ma faim, je suis au chaud, je peux me laver (si c'est important), me changer tous les jours. Oh wait ! On dirait bien que je vis dans le confort. 2 point pour moi. Je peux donc aller dormir satisfaite de ce que j'ai déjà.

J'ai eu la chance de connaître des amours véritables, pas toujours durables, des amitiés "unbreakable". Ecrire un blog chaque jour et peut être changer la vision des choses de certaines personnes. J'ai créé, écris, dessiné. J'ai pu lire tous les livres que je souhaitais lire. Par contre, je n'ai jamais voyagé, mais je suis partie chaque année en vacances. Il semblerait simplement que je suis comblée. +10.000 points ?

Du coup je me suis dit, qu'il devait bien y avoir un truc, un seul, que j'avais envie d'accomplir avant la fin du monde ? Et oui, j'ai un rêve. Un grand rêve. Un peu stupide, mais c'est mon rêve. Il parait que les rêves ça ne se jugent pas. Moi je veux voir New York et je veux m'y faire une orgie shopping, mais genre THE big trip à la Sex and the City, et tout claquer, sans regarder. Voila. C'est très con. Si demain c'est la fin du monde, je peux clairement le faire. Après tout, c'est le moment de tout envoyer bouler, mais si c'est la fin du monde, à quoi ça me servirait maintenant, d'avoir tous ces vêtements ?

Après je me suis dit, si demain c'est la fin du monde, est ce que tout ceci en valait la peine ? Tous ces moments où je me suis pris la tête pour une facture impayée, pour un kilo pris, pour un retard à cause d'un embouteillage. Sincèrement. Je me sens bien maline maintenant. Est ce que cela valait vraiment la peine que je m'angoisse pour tout ça si demain c'est réellement la fin du monde ? Je pense que là où nous iront, nos dettes et nos angoisses importeront peu. Notre course contre la montre n'aura servi a rien, on ira tous au même endroit, peu importe ce que l'on a, ou pas. Tout ça pour ça en somme.

Oui, je sais bien que demain ce ne sera pas la fin du monde (parce que j'ai prévu de fêter Noël en famille le 27, et que j'ai pas vu mes parents depuis fin novembre, alors je serai bien emmerdée de pas les avoir vu avant), mais se poser cette question, ça m'à quand même permis de me rendre compte, que je suis devenue une personne satisfaite de sa vie. Si on me l'avait dit il y a un an, j'aurais bien rigolé. Bien sûre, ma vie n'est pas parfaite. Bien sûre, je ne suis pas parfaite. Mais j'aime ma vie telle qu'elle est. Imparfaite.

Ma vie est belle.
La vie est belle.

Et si cette pseudo fin du monde, était juste un moyen de nous obliger à nous poser les bonnes questions ? Si demain tout disparait, ai-je accomplis ce que je voulais ? Quelle est la chose la plus importante au monde que je pourrais faire dans les 24h qui suivent ? Et si cette pseudo fin du monde était la pour nous forcer à prendre un nouveau départ.

Si demain il y avait une chose que tu pouvais changer, ce serait quoi ?

...

Alors pourquoi attendre demain...


♥ ♥ ♥

Crédit photo: Tumblr via Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 décembre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Peacock

La semaine passée j'avais séché la Sunday Nail battle, oui tout arrive (c'est pas la première fois en plus), mais heureusement cette semaine je me rattrape. Comme d'hab, je me lance toujours un petit défi en plus. Je voulais TROP essayer mon Deborah Lippmann "Across the Universe" que je t'ai fait voir ici. Donc je me suis dit que si je me la jouais peacock ça devrait pouvoir le faire.

Pour les bases je suis parties sur 2 couleurs:
- le Sephora Summer in Bangkok
- un Angelica (de chez Primark) Saphire.
De là, j'ai posé le Deborah Lippmann, comme ça tu verras ce qu'il donne sur un fond plutôt vert et un fond plutôt bleu. Perso je le préfère sur un fond bleu profond. Il est teeeeeellement magnifique.

Et enfin, hop hop hop, une ou deux petit plume de paons à coup de doré et de blanc.

Voila voila.

Cè tou.

Ah oui.

J'ai failli oublié !

Aujourd'hui, on va voir les ongles de Jenn-Jenn ! Parce que elle aussi elle participe au #24NAbeforeXmas. Et demain ? On va dire coucou à Sugar Yummy.

Voila voila.

Cette fois cè tou. Pour vrè.

 ♥ Peacock ♥ 





♥ 

♥  La semaine prochaine, dimanche 23/12 ♥ 
The Sunday Nail Battle // Winter Nail

Bah oui, c'est pas parce qu'on parle de 24 NA before Christmas, qu'Andreia et moi on allait t'oublier pour l'hiver ! Que nenni. Cette semaine, on se les gèle et nos ongles aussi !
On se winter nail ! 

La contrainte ? Utiliser du blanc.

Let is snow !

♥  ♥  ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 15 décembre 2012

24 NA before Christmas ★ Deuxième semaine

Nous voici donc déjà en deuxième semaine avant Noël que nous attendons tous. Du coup un recap s'oblige de notre super évènement 24 Nail Addict before Christmas. Je voulais quand même dire à toutes les participantes que vous me bluffez à fond les ballons ! Vos nail art sont magnifiques, je trouve votre implication trop touchante, du coup merci merci !

Passons aux choses sérieuses.

Dimanche 09/12, nous avons passé un bon moment sur le blog Chronique d'une Greluche qui nous proposait un tuto de sapin de Noël


Lundi 10/12, le blog Entre nous soit dit a imaginé une manucure aux couleurs de la nuit de Noël


Mardi 11/12, Psychosexy a rendu hommage à ses gougouttes légendaires (la goutte est à Psycho ce que le triangle est à Pshiiit), le tout version Christmas bien sûre.


Mercredi 12/12, on s'est régalée chez Coco ! Miam Miam, le clafoutis de Noël.


Jeudi 13/12, Eugéniale a illuminé ses ongles de jolies guirlande de Noël, sur un fond dégradé superbe.


Vendredi 14/12, c'est chez Julie qu'un mignon-mignon petit Père Noël est venu faire coucou.


Aujourd'hui, on se donne rendez vous chez Tiffany qui a réalisé plusieurs manucures floconnées.


N'oublies pas que tu peux nous suivre sur Twitter avec le hashtag #24NAbeforeXmas, sur Hellocoton, et que l'itinéraire de Noël se trouve juste ici. Demain, c'est la Sunday Nail Battle, mais on se donne rendez vous aussi chez Bleu électrique !

Allez allez, on y est presque, Noël c'est dans moins de 10 jours ! Yeah Baby Yeah !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 11 décembre 2012

Si j'avais été une autre que celle que je suis.


L'autre soir, je demandais à Mona de me rassurer en DM sur Twitter sur un sujet sur lequel, après 28 ans, je n'arrive toujours pas à me rassurer. Et sur un sujet, sur lequel, je suis devenue tellement pathétique, que même mon copain ne veut plus me rassurer. Je te le donne en mille, mon poids. Cependant, alors que je demandais du réconfort auprès d'une proie facile, celle-ci m'a renvoyée une question au quelle je n'avais jusqu'ici jamais pensé. Elle me tint à peu près ce langage :

" (...) Maintenant il faut voir si tu veux qu'on t'aime pour ce que tu es ou pour ce que tu aimerais être mais qui ne serais pas toi. "

Fin de citation.

Je me suis sentie un peu con.

Oui parce que la question de "plaire ou ne pas plaire aux autres" je me la suis déjà posée un million de fois. Mais certainement pas sous cet angle là. Ai-je envie qu'on m'aime pour ce que je suis ? Autrement dit, lourde, pas forcément mince, pétillante, attachante, bonne vivante. Ou pour ce que j'aimerais être ? Fine, mince, plus calme... Je dis bien, pour ce que j'aimerais être. Parce que au delà de cette question, je me suis dit qu'entre ce que je suis, ce que je voudrais être, et ce que les autres voudraient que je sois, il y a une sacré marge.

Cette question me trotte en tête depuis 2 jours.

Ce que je suis.
Ce que j'aimerais être.
Ce que les autres voudraient que je sois.

Pas sûre en plus de cela, de bien comprendre ce qu'ils voudraient réellement que je sois. Parce que dans les actes et les paroles, il y a toujours une pointe d'interprétation, pas toujours correct. Donc, pour essayer de me dépatouiller avec toute cette histoire, j'ai commencé à lister la liste des personnes de mon entourage direct ou indirect. Il y a ceux que j'aime, ceux que je côtoie et que je n'apprécie pas forcément. Ceux qui sont à mes côtés non pas par choix, mais par sang. Ceux que j'ai choisi pour des amitiés durables. Celui que je chéris. Parmi toutes ces personnes, ils y en a qui me veulent du bien. D'autres qui me veulent du mal. Et ceux là encore qui croient qu'ils agissent pour mon bien, mais qui en fait, sans le vouloir, me font du tort. Et là, je me suis dit, la relation aux autre et à soi même, c'est quand même un sacré foutoir. Je me suis dit aussi, que cela faisait 28 ans, que je ne me suis pas posé cette question primordiale, et qu'un petit bout de Mona débarque un soir de désespoir et en une phrase me remet les idées en place.

Je suis celle que je suis. Si j'étais celle que j'aimerais être, les gens qui me veulent du mal ne m'en voudront plus ? Pas forcément. Parmis ces gens qui veulent du mal aux autres, il y en a des profondément malheureux, incapable de discerner le bien du mal. Et si j'étais ce qu'ils voudraient que je sois, ma relation serait-elle plus facile ? Pas forcément. Parmis ceux qui agissent pour mon bien, se trouvent des réels éternels insatisfaits.

Certes, je résonne un peu comme un philosophe maladroit. Me perdant moi même dans mes interrogations. Tout ça pour répondre à une question bien stupide que plus de la moitié des filles sur cette planète se pose: suis-je grosse ?

Si je suis grosse ? Non. Si j'aimerais être mince ? Oui. Si les autres m'aimeront plus pour cela ? Pas sûre, du moins, pas ceux qui m'importe vraiment.

Ce que je comprends juste au final, c'est que chacun à son modèle de perfection. Ou son modèle de couple. Ou son modèle de corps parfait. Voir son modèle de famille, de façon d'élever ses enfants. Son modèle professionnel, dicté ou non par un mentor qui lui même avait le sien. Et on se retrouve tous là, non pas avec un modèle unique à suivre, mais 7 milliards. Alors entre ce que je suis, ce que je voudrais être et les autres, je pense que le travail le plus important à faire, c'est de construire mon propre modèle.

♥ ♥ ♥

Crédit photo: Google image
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 décembre 2012

Mambo Sapin

L'année passée, j'avais décidé de te faire un super photo reportage sur le montage de mon sapin de Noël. A cette époque, je n'étais pas très connue, et je pense que tu t'en cognais un peu. Cependant, pour moi, Noël c'est sacré, le sapin aussi. Cette année, j'ai bien eu peur de ne pas trouver le temps de le faire, puis je me suis dit que je le ferais dimanche soir. Autrement dit, hier soir. Je t'épargne cette année le photo reportage, parce que cela risque d'être un peu redondant et surtout, parce que mes petits abonnés Twitter et Instagram y ont eu droit. La chance !

Comme je te l'avais expliqué, en théorie j'achète mes décos de Noël une année sur deux. L'année où je ne les achète pas, je les emprunte à mon petit papa, car lui et moi nous partageons cet esprit de Noël version gosse de 6 ans. Mon dernier sapin était épicé, version loukoum et orange confite. Je voulais quelque chose de kitch et coloré cet année, mais impossible de trouver ce que j'avais en tête, et surtout, No Buy oblige, je n'ai rien acheté. Donc le paternel à contribué à mon sapin... Enfin... Semi ! Je me suis retrouvée avec 3 grosses fleurs blanches, quelques branches perlées, une guirlande et 2 boites de boules argentées. Donc je me suis dit que l'inspiration suivrait avec ce que j'avais déjà en stock des années précédentes.

Cette année, avec les moyens du bord, et beaucoup d'ambition, mon sapin est romantique, blanc et rouge. Le thème, c'est un peu l'histoire d'un cerf qui tombe amoureux d'une rose. On dit que Mimi ma petite souris a joué les entremetteuses. Le tout agrémenté de petits sujets en feutrine reçus au Ladies at The Movie (Kinépolis) et d'un Jules toujours aussi curieux.

Je te laisse découvrir ? Allez viens, mais chuuuut, le cerf est timide, la rose pudique et l'ambiance tamisée.

Have yourself a very mery Christmas !








♥ ♥ ♥

Aujourd'hui, dans #24NAbeforeXmas on pense à suivre

et demain
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 décembre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ The 80's are back !

Pour le moment sur le blog ça parle beaucoup vernis. Et pour cause, entre la Sunday Nail Battle, le 24 NA before Christmas et mes Deborah Lippmann, tu es servis. Ce n'est pas que ça me déplait, mais j'aime me rappeler que je suis avant tout un blog lifestyle et non pas beauté. Voilà, c'est dit.
Bon et puis en plus, depuis peu j'ai de moins en moins de temps pour me faire les ongles, pour écrire, ou penser à plein d'articles. Ca par contre, oui, ça me déplait. Parce que ce blog, je te le dis sans cesse, c'est mon bébé, ma passion et pour le moment, je ne peux pas lui donner tout le temps et toute l'attention que je voudrais. Donc je suis là, mais un peu de loin. Ca me rend un peu nostalgique de ces temps où il n'y avait que toi et moi. Mais je suis heureuse dans ma vie. Vraiment heureuse. Alors on va dire que c'est un mal pour un bien !

Enfin bon, tu t'en doutes, je n'ai pas eu le temps de m'occuper du défi de cette semaine (qui était les années 80). Bien sûre, j'ai fait ma petite sélection et je vais venir ce que tu as préparé (même si c'est de nouveau un dimanche que je passe en famille, Saint Nicolas oblige).

On n'oublie pas d'aller jeter un oeil sur le blog de la Greluche, pour son nail art de Noël et demain on va voir ce qui se passe chez Entre nous soit dit #24NAbeforeXmas.

♥ The 80's are back ! ♥







♥ La semaine prochaine, dimanche 16/12 ♥
The Sunday Nail Battle // Les oiseaux

On se plume les ongles ! Avec Andreia on trouvait ça rigolo un thème joli petit zoziaux. Tellement d'inspirations sur les réseaux sociaux: des plumes de paons, des hiboux, des oiseaux suspendus sur leur branche,... Et pas de contrainte !

Pipipipipipiiiiiii (c'est le bruit de l'oiseau)

♥ ♥ ♥

Crédit photo: Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !