mardi 28 février 2012

Et là, c'est la panne !

Un virus fait rage ces derniers temps sur la blogo: la panne d'inspiration. Je l'ai lu sur un tweet de Tête de Thon, sur le blog d'Emilie V. Et maintenant, c'est moi qui m'y colle.
C'est bien simple, cela faisait des mois que je rêvais d'être un peu à la maison pour faire un tas de trucs, puis te les raconter, mais là.... Rien.... C'est la panne. C'est le vide. 


Pourtant je me rappelle bien de toutes ces choses que je voulais faire. Bloguer, tricoter, faire mon Smash Book, essayer enfin les manucures de Pshiiit, traîner des heures sur Pinterest, prendre un million de livres à la bibliothèque, cuisiner,...
Résultats des courses, je n'ai quasi rien fait de tout ça. Quasi.

J'ai tricoté une demi écharpe. 
J'ai commencé la première page de mon Smash Book.
J'ai fait une pseudo manucure Essie.
Je traîne des journées entières sur Pinterest.
J'ai fais des pâtes aux jambons.
J'ai loué 2 livres à la bibliothèque dont un que je ne n'ai pas fini.

Et toujours rien.
Alors que mes doigts traînent encore sur le clavier en regardant d'un oeil Plus Belle la Vie (ma meilleure amie du moment), rien. Rien. Et toujours rien.

J'ai bien envie de tenter un Ombré Nail, mais la fin des épisodes de Pretty Little Liars m'ont rattrapés. Eux, et Glee. Je m'étais dit aussi que fallait que je perde ce kilo d'hiver. Mais les chips du placard ont criés plus fort que le demi concombre du frigo.

Alors c'est ça la vie à la maison ?

Est-ce la fin de l'hiver qui nous accaparent nos idées ? La bruinasse et ce ciel gris ? Est ce vrai que moins l'on en fait, moins on a envie d'en faire ? Qu'est ce que t'en penses toi ? Le virus de la panne, tu l'as aussi ?

♥ ♥ ♥ 

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 26 février 2012

Concours "Vous êtes 200!" ♥ Le gagnant

Et voilà, le super concours "je casse mon cochon pour les 200 abonné(es) HC"  a touché à sa fin le vendredi (ou le samedi, c'est selon) à 00h00. Au total vous avez été 32 à participer (33 si je compte le doublon car Célia à posté 2 commentaires), et depuis ce concours vous êtes passées de 200 à 240 abonnés et ça c'est vraiment ENORME !!!

J'en profite pour vous remerciez encore tous/toutes de me suivre, ça me donne du courage pour continuer tout ce que j'entreprends, puis ça flatte mon ego aussi, c'est important :)

Trêve de plaisanteries, il est l'heure (16h06) d'annoncer la grande gagnante de ce super concours. Grâce à Maitre Randomizer, qui a vérifié que tout s'était bien déroulé, les huissiers ont rendus leur verdict, la gagnante  tirée au sort est le numéroooo....


3 ! Mariposa !

Bravo à toi, et viens vite t'annoncer par mail à odilesacoche@gmail.com pour me donner tes coordonnées afin que je t'envoi cette semaine ton joli petit lot de noix de coco.

Pour les autres, rien n'est perdu, voici comme cadeau de consolation une video de Jules dans son bain qui joue avec son canard (la seule façon qu'on a trouvé pour réussir à le laver sans qu'il se barre. Jules, pas le canard). Même que j'ai du me créer un compte YouTube esspréssément pour toi public.



Bon dimanche ! 

♥ ♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 février 2012

Moi aussi je Smash !

Depuis quelques temps, je traîne pas mal sur Pinterest et sur des blogs "crafty" à la recherche de Smash Book. Tout a commencé avec mon cahier magique lorsque que Nessa commenta mon article : une idée de plus germa dans mon cerveau, et me voilà à la conquête du Smash Book.

Oui mais un Smash Book c'est quoi ?
C'est une sorte de scrapbooking new generation venu tout droit des States. Personnellement j'ai toujours trouvé le scrap un peu ringard (désolée chère scrapeuse qui me lit), pourtant l'idée du Smash Book m'a tout de suite séduite. C'est une sort de cahier de bord, de tendances, d'idée, de petits souvenirs. Un journal intime fourre tout où on colle un tas de trucs comme un billet de train, un ticket de cinéma, un p'tit mot doux, une plume.... Chose qui n'a pas tardé à me convaincre puisque je suis toujours du genre à garder tout un tas de petits billets qui s'amassent dans un coin de ma bibliothèque. Le site K&Company qui commercialise le Smash Book à fait une vidéo assez explicite (attention, ça donne envie !).


Bon mais tout ça ne nous ramène pas le Congo. Moi le Smash book j'en voulais un, genre now tout de suite. Sauf que, ce dernier n'est commercialisé que sur une ou 2 boutiques en ligne française ou américaine. Les frais de port allant de 5 à 18 euros pour la Belgique, le livre coûtant lui même environ 18$, le transport pouvant durer jusqu'à 2 semaines. Tu as compris le truc ? Odile est impatiente.

Donc, ne pouvant attendre, j'ai décidé de me faire moi même mon Smash Book. C'est en allant à la boutique brol du coin que j'ai trouvé le carnet de mes rêves à seulement 2,50 euro pour me confectionner mon propre Smash Book. Et en plus, il est en papier recyclé !
Voici le cahier avant transformations.



Si toi aussi tu veux te faire ton smash book tu auras besoin:
★ d'un cahier
★ de la colle
★ des ciseaux
★ du masking tape
★ des petits autocollants
★ des vieux magazines



La suite est très facile, il te suffit de customiser ton cahier à souhaits. Moi j'ai découpé des lettres du magazines et j'ai essayé de faire ma couverture à l'image d'un vrai Smash Book. Puis j'ai fleuri. 
Durée de réalisation: 1 épisode des Feux de l'Amour (oui mes références chronologiques sont topissimes, tu remarqueras).
Voici ce que ça donne après transformations. 






Maintenant il ne te reste plus qu'à smasher, si tu veux d'autres exemples, rendez vous sur le blog de K&Company, ou sur ma board Pinterest. Je te ferai voir le mien plus tard dès que je l'aurai remplis !

Bon Smashing !

★ ★ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 20 février 2012

Miss Lubie ♥ Et si Essie

Depuis des mois, que dis-je des années que je traîne sur la blogo, j'ai développé un certain nombre de lubies. Certaines sont ponctuelles, comme le tricot, d'autres durent, comme les cheveux. Mais s'il y a bien un truc que j'ai compris récemment, c'est que dans la parfaite petite panoplie de la super blogueuse mode-beauté & compagnie, il y a les vernis Essie. Le must-have verniesque.
Ca fait donc des mois que j'en rêve, que je me nourris de tes articles à leurs sujets, que je bave devant des manucures toutes aussi belles les unes que les autres, que je quémande à tout va (oui parce que moi en théorie j'achète de la pacotille à 2 euros). Autrement dit aussi, des mois que je bassine mon entourage avec mes lubies de vernis.

Et un jour, un beau matin d'hiver ensoleillée, le miracle arriva. 

Alors que je ne me doutais de rien, mon homme n’emmène faire des courses et on s'arrête au Di du coin. Et là, il me dit:
- C'est quelle marque de vernis déjà que tu m'as dis que c'était super bien ?
Mes yeux pétillent
- ESSIE !
- Où ça ?
- Non ! Essie... Viens je te montre....
On traverse le Di et je lui montre l'immense présentoir.
- Bon, tu peux en choisir 2.... et vite, avant que je change d'avis (clin d'oeil).

L'homme venait de rentrer dans la catégorie "homme de ma vie" faisant de moi la fille la plus heureuse du monde (comment ça je suis vénale ? ).

Bon là mon cerveau s'est mis a fonctionner à 150km/h. 
Lesquels je choisis ? Le rose ballet ? Le mint ? Lequel elle disait déjà qui était bien ? Ah y en a tellement. Deux, bon deux. Choisi bien ! ... Un base coat ? Non c'est stupide, prends des couleurs. Oui des couleurs ! Un mauve ? Un lilac ? Un pailleté ?
Respire. Un, deux. Respire.

Je suis repartie avec le corail Tart Deco, le taupe Chinchilly et un immense sourire de gamine de 6 ans.
Qui dit vernis de grand, dit article de grand, alors j'ai essayé de les mettre à l'honneur comme une pro. C'est un essai, sois indulgente.

Et toi, si tu avais dû en choisir 2, tu aurais pris lesquels ? 




♥ ♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 17 février 2012

Vivre ma nouvelle vie

Les deux dernières semaines ont été mouvementées. Je suis passée par plusieurs stades: la zenattitude, l'euphorie, la douche froide, les pleurs et puis à nouveau la zenattitude.
Aujourd'hui, à l'heure exacte où j'écris ces mots, je me sens plus sereine. Il est 15h21. Je t'enmène dans ma vie réelle.


Lundi 6 février, l'entreprise dépose le bilan de faillite et je décide de t'en parler.

Mardi 7 février, je passe une dernière matinée au boulot et je pars me syndiquer.

Mercredi 8 février, je traîne toute la journée devant la TV et profite des téléfilms de TF1 après avoir matté tous les épisodes de Plus belle la vie sur FR4. #cool #cestlaglande

Jeudi 9 février, je nettoie mon appartement de fond en comble, chose que je n'avais plus fait depuis longtemps. 

Vendredi 10 février, mon homme qui lui à eu une bonne nouvelle du boulot, m'enmène au resto et je vis une soirée pré-St Valentin de Princesse. Jusqu'ici tout va bien, à l'horizon, il n'y a qu'un ciel bleu et un grand soleil.

Samedi 11 & Dimanche 12 février, je continue sur ma lancée du vendredi. Mon homme me gâte, m'enmène faire des courses, m'invite une fois de plus au resto. Je me sens en vacances, je me sens bien et confiante.

Lundi 13 février, toujours pas de C4 dans la boite aux lettres. Je me rend à mon premier entretien et là je me retrouve dans la 4ème dimensions. Dialogue:
- Et donc, vous vous êtes tous fait virés ? Vous êtes combien de stylistes alors sur le marché de l'emploi ? Je pourrais avoir le numéro des autres comme ça je les appelle aussi pour les voir ?
- Euh.... Quoi ? (autrement dit WTF ?!?)
Je rentre tracassée. Merde, c'est vrai, anciennes collègues, nouvelles concurrentes. J'essaye de garder la tête froide.

Mardi 14 février, je tricotte et je prépare mon repas de St Valentin, serreine et confiante. La vie est belle, que du bon ne peut que m'arriver. C'est ce que je crois, c'est ce que je veux.
Je reçois mon C4. J'ai un pincement. Ah oui, c'est vrai, c'est fini.

Mercredi 15 février, j'ai une session d'information avec la Smart, un organisme belge de "freelance artiste". Tout se passe bien, je repense à mes rêves. Je rencontre des artistes qui ont des étoiles plein les yeux, et j'en ai un peu moi aussi. J'ai l'impression d'être la reine du monde. 
15h, c'est l'heure de partir pour mon rendez vous n°2. C'est loin, trop loin. 90km, toute la Belgique. Je passe 1h40 dans ma voiture, sous la pluie, entre les camions. J'ai les jambes en coton. L'entretien se passe bien mais au retour, je mets 2h pour revenir, toujours sous la pluie, toujours entre 2 camions.
Et là, aussi froide que la pluie, la douche. Je me met à pleurer, je ne veux plus y aller, c'est un très beau poste bien rémunéré mais c'est loin. J'ai peur en voiture, je vois tout en gris, comme le temps. J'ai un tas de gens au téléphone, j'angoisse. Je rentre... le corps entier en coton.

Jeudi 16 février, je vais au syndicat. On m'annonce que tout ce que la société me doit suite à la faillite ne sera pas payé avant 1 an, et le chômage avant 4 semaines. J'ai peur, je rentre, je pleure.
Je vois mes anciennes collègues à midi, toutes tristes, en colère, angoissées. Elles me transmettent ce qu'elles ressentent, et moi qui avait confiance, je sombre.
Après le gris, je vois la vie en noir, et je pleure encore un bon coup, histoire de me défouler. Je réalise ce qu'il nous arrive.

Vendredi 17 février, première éclaircie dès 8h. Rendez vous au syndicat (encore), je termine la paperasse et on m'annonce que finalement je serai payée du chômage fin du mois. Je souffle.
Je reçois des appels : le rendez vous du lundi était finalement bon, elle veut me revoir. J'attends donc.
Le rendez vous du mercredi lui n'était pas concluant, malgré l'intéret de mon CV, la distance joue en ma défaveur. Je suis rassurée de ne pas devoir prendre cette décision à savoir quel est le prix pour travailler ? 

Maintenant je t'écris, je me sens mieux. Je garde la tête froide et je tente de récupérer mes projets. Savoir où je vais maintenant que la paperasse est finie.
Une formation ?
Des contrats free-lance ?
Un CDD ? Un CDI ?
J'ai un peu le temps maintenant, il faut du temps. Pour encaisser, pour réfléchir, pour faire des choix.

Je vais bien. Vraiment. Maintenant je sais que la route en face de moi est plus claire et que ça ira. C'est une nouvelle vie qui commence. Un nouveau départ.

♥ ♥ ♥ 

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 février 2012

Concours ♥ Vous êtes 200 !

Il y a un peu plus de 6 mois, je commençais cette grande aventure qu'est ... UN BLOG !
Je ne savais pas trop pourquoi je le faisais, je n'avais pas d'ambition précise, je voulais bloguer, partager.
Aujourd'hui, le pari est plus que réussis, hier, vous avez atteint les 200 abonnés sur ma page Hellocoton. Et ça, c'est juste... MAGNIFIQUE !

C'est l'occasion de te remercier, de verser une larme, de te dire que je suis tellement gratifiante. Te dire des mots gentils, que tu es formidable, que je revis par le biais de ce blog. Que je te découvre et par la même occasion, je me découvre moi aussi.

Mais, trêve de mots tendres et d'évasion, pour te dire merci, te montrer que je ne suis pas qu'une bidonne qui organise des concours de vacances, je peux aussi t'offrir mon cochon d'économies. Parce que oui, en ces temps que tu connais, c'est mon cochon que j'ai cassé. Un peu, pas trop. Deux-trois petites choses, mais finalement, c'est l'intention qui compte, non ?

Ayant un blog "lifestyle", ce n'était pas évident de déterminer un lot. Et finalement, je me suis dit que comme on était en majorité des nanas, qu'on aime prendre soin de soi et se faire belle, c'est un mini kit beauté que je t'offre. Il est composé : d'un miroir de poche, d'une lime, d'un repousse cuticule, d'un boudin pédicure et d'un masque bonne mine. Cool, nan ?


Pour participer:
1. Tu m'écris un p'tit mot doux ci dessous.
2. Tu dois impérativement faire partie des abonnés Hellocoton de ma page, beh ui, parce que c'est pour fêter les 200, tu comprends.
3. Tu ne dois pas relayer, parce que j'ai pas envie de me casser la nénette à compter les chances +1 / +2 et +8000, mais bien sûre, tu peux me faire de la pub gratuite, ça fait toujours plaisir.
4. Tu dois faire partie du Benelux ou de la France Métropolitaine afin de recevoir ton colis (désolée Olisushi, je sais que tu passes par ici)
5. Tu as jusqu'au 24 février 23h59 pour participer

C'est compris ? Alors, c'est partiiiiiiiiiiiii

Bonne chance !

PS: tu comprendras que pour ne rien fausser, je ne répondrai pas à cet article

♥ ♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 février 2012

Avant, je n'avais pas de routine visage...

... mais ça c'était avant. Aujourd'hui je me sens moins concombre comme on dit, et j'ai un joli teint. 


Tout a commencé avec Hellocoton. Forcément, qui d'autres. Après avoir écumé les articles chevelures de sirènes, j'ai commencé à écumer les articles "routines visage", et je suis tombée sur le blog de Piccolina qui présentait une BB Cream (il me semble). J'ai commencé à lui poser tout un tas de questions, et la gentille blogueuse qu'elle est, me contacta par mail pour m'expliquer tout, tout, tout.
Comme je ne suis pas du genre à acheter pour jeter, ou jeter pour acheter (c'est selon), j'ai décidé de faire avec ce que j'avais déjà en stock et racheter ce que je n'avais pas, sous les conseils de la demoiselle.

Voici donc, en prime time, ma routine visage.

Le matin, je me lève, je m'asperge d'eau froide glacée pour me réveiller, et je me nettoie le visage avec une eau démaquillante micellaire. Au Di du coin, je n'ai trouvé que l'eau de Bourjois. C'est une petite merveille. D'abord elle ne coûte pas cher, en plus elle est en format maxi et enfin elle démaquille et rafraîchit vraiment bien le teint brouillé du matin.


Ensuite, je me crème de ma crème magique maison que je t'avais présenté ici. Un fluide bonne mine à la carotte, peau mixte à grasse, qui comme son nom l'indique hydrate légèrement tout en donnant bonne mine. Ce fluide est léger, rafraîchissant et ne colle pas. PAR-FAIT !

Après ces 2 étapes, je me maquille. Piccolina m'avais conseillé de m'acheter un fond de teint, moi qui n'en mettait jamais (le secret joli teint qu'elle disait). J'ai longtemps hésité, parce que tu comprends, moi je n'y connais rien. J'ai opté pour le fond de teint naturel Stay Matte de Rimmel. Je suis un peu déçue. Il ne couvre pas très bien, il faut en mettre beaucoup, et aux alentours de midi, c'est comme si je n'avais rien mis.


Au dessus de ça, je poudre libre (pour garder le côté matte), je poudre de soleil, je blush, et j'oeil de biche.

Le soir, après une dure journée, j'ai les yeux de panda. Je démaquille avec le démaquillant bio "yeux" de Carrefour Bio. Il est satisfaisant allons-nous dire. Il démaquille mais pas vraiment en profondeur. Par contre, ma soeur blonde venitienne, peau rousse l'a testé, et bonjour les rougeur et démangeaisons ! Attention donc.


Ensuite, je mets mon bonnet de douche transparent super sexy, là je vais t'entendre crier, je me nettoie le visage sous la douche avec un gel nettoyant Hema. Donc non, je ne démaquille pas mon visage et oui je passe direk par la case gel nettoyant. Je pense que trop décaper une peau grasse, peut la rendre encore plus grasse, comme le dit si bien Ava ici.

Je me lave, je me rince, je me sèche, et je termine ma routine par une petite crème anti-acnée qui est la très connue Effaclar K, que je met sur la zone T. C'est une bonne crème si on l'applique tous les jours et si on garde en tête que les 3 premières semaines on a un sentiment de plus d'acnée que de moins. Après ce délai, la peau se régule et les imperfections disparaissent presque complètement. La peau est aussi plus lisse, plus tendue. Certaines s'en servent comme base de teint le matin. Il faut savoir qu'elle peut picoter aussi sur peau irritée.



Après cette routine, il est temps de passer une bonne nuit de sommeil (le secret de beauté n°1) et de recommencer le matin.

Et toi ? C'est quoi ta routine ?

♥ 

Crédit photo: Google
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 février 2012

Little Mermaid

Je ne suis pas vraiment en manque d'inspiration, mais j'ai mes esprits qui me jouent des tours depuis lundi. Ils sont ailleurs, pas ici. Il y pas mal de choses à penser, de rendez vous à prendre, de personnes à contacter, de décisions à prendre. Je te raconterai, promis, dès que des choses se décident. En attendant, j'espère que tu comprends que le rythme peut peut-être ralentir un peu. Le temps de réfléchir, de me poser, de construire.

Sinon, je traîne beaucoup sur Pinterest ces temps ci. J'avais oublié que j'avais un compte. Viens! Suis-moi !
Et puis, comme j'ai entendu dire que cet été 2012, les sirènes seraient à la mode, je t'ai fais une petite sélection "Little Mermaid". Ça fait rêver, ça sort du quotidien, ça inspire aussi. C'est l'occasion de ressortir tes paillettes !

Twinkle twinkle Little Mermaid !




 







Bonne fin de semaine !

♥ ♥ ♥ 

Source: Pinterest, We heart it, Style et en guest Pshiiit
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 7 février 2012

De l'espoir, du travail et des rêves.

J'ai hésité à écrire et publier cet article. Je ne savais pas par où commencer. Je voulais avoir l'air d'une winneuse et non d'une défaitiste. Puis j'avais mine de rien une boule dans le fond de la gorge qui trahissait cette confiance en moi. C'était un état d'âme, que j'avais besoin de sortir.

Lundi matin, 11h. Alors que je me réjouis de voir mon article à la une Création sur Hellocoton, nos patrons nous annoncent que la société dépose le bilan, et que sous peu voir tout de suite, nous voilà tous sans emploi.
D'abord, j'ai eu le coeur qui a battu très fort. Il a tambouriné, comme jamais. Puis j'ai vu des gens pleurer, paniquer et s'engueuler. Alors j'ai gardé la tête haute. J'ai souris maladroitement. 
Ensuite j'ai appelé ma mère/ma soeur/mon petit copain, et j'ai pleuré. Pas longtemps, vite fait. Histoire de faire descendre la pression. J'ai levé la tête de plus belle, en pensant à ma prochaine vanne... Et j'ai attendu, un homme qui n'est jamais venu. Celui qui devait nous expliquer ce que nous allions faire/devenir/recevoir.
Après j'ai réfléchi, et c'est là, à ce moment précis, que je me suis rendue compte à quel point le cerveau est un ordinateur puissant, toujours au taquet à faire défiler toutes les solutions/situations/évènements.

L'après midi est passée.
On a essayé de rire, de se rassurer.
On a attendu encore un peu.
On est rentré chez nous.

J'ai appelé encore ma soeur/ma mère/ma meilleure amie. Je n'ai plus pleuré cette fois. J'ai écouté, débattu et j'ai encore attendu. J'ai réfléchis, encore et encore. Faisant tournoyer les solutions que mon ordi-cerveau m'envoyait: le préavis, le chômage, les formations, ...

Être indépendante.

Voilà ce que je veux. Bosser avec mon amie qui a sa marque de fringues. Tenir le projet du bout de mes petits bras et le lancer loin vers la planète victoire et succès. Me battre pour faire accepter cette idée. Être la personne qu'elle a besoin. Être informaticienne/styliste/graphiste/vendeuse/commerciale, tout ça à la fois. M'inscrire à la Smart. Me donner du temps. Faire une formation. Bloguer. Ranger. 

Maintenant, j'écris ces lignes.
Et j'attends toujours.
Quoi ? Je ne sais pas trop.
Je suis un peu abasourdie. Des projets et des rêves, j'en ai toujours eu. Aujourd'hui c'est comme si on me donnait la chance de les réaliser, de me lancer. C'est ce que je me dis. Réfléchir, pour de vrai. Être actrice de ma vie, comme dans mon cahier magique.

J'ai peut-être besoin de dormir un peu.

J'ai mal de tête.

Demain ça ira mieux tu verras.
J'ai de l'espoir.

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 5 février 2012

★ Mon petit cahier magique ★

J'ai un cahier magique. J'veux dire, il est vraiment magique. Ma coach elle appelle ça un carnet de visualisation, moi c'est mon carnet remonte moral, porte bonheur, prédictionnel,... Appelles ça comme tu en as envie. Si tu me suis un peu ici, tu dois déjà le savoir, mais je crois en la loi de l'attraction. Alors bon, non, je ne suis pas une illuminée, j'ai été élevée dans la mentalité catholique mais je ne crois absolument pas en dieu ou en quelconque autres religions. J'ai décidé de croire en l'Univers, et en le pouvoir de la pensée positive. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet (*), pas aujourd'hui, mais ce qui est sûre, c'est que créer ce petit carnet de "visualisation" m'a beaucoup aidé ces derniers temps.

Je t'explique rapido le principe. Il se dit, et j'en suis sûre car je l'ai déjà vérifié, que si on pense très fort à quelque chose, cette chose arrive. Exemple n°1: "J'espère qu'il ne va pas neiger demain, j'ai peur de prendre la voiture". Résultat: "Merde j'étais sûre qu'il allait neigé". C'est le principe de la loi de l'attraction, du moins très simplement résumé. Libre à chacun d'y croire ou non.
Toujours est-il, qu'un des principes de cette loi et de ses réalisations, c'est de se créer un support pour imaginer tout ce que l'on voudrait avoir ou être. Ca peut être un panneau, ou un classeur, ou des photos, pour ma part j'ai choisi un cahier. J'ai commencé ce carnet en décembre. Je peux passer des soirées entières à découper des phrases, des mots, des images, des choses que j'ai envie de recevoir, d'attitude que j'ai envie d'avoir, d'évènements que je voudrais vivre. Tu l'as compris c'est quelque chose de très personnel. C'est un peu comme le catalogue 3 Suisses, tu te dis que tu voudrais ci, ou ça, tu passes ta commande par collage et tu attends ton colis. Il y a quelques règles à suivre, comme ne coller que des images ou des phrases positives. Ne pas utiliser de négation, coller des phrases au présent et en "je", et puis surtout, il faut y croire !

La première fonction de mon carnet magique, c'était donc de mettre le doigt sur mes désirs et de les réaliser. Maintenant je me rend compte que c'est vraiment mon compagnon de route. Dès que je sens un coup de blues venir au loin, je me plonge dedans, je me remet au découpage, et ça va de suite mieux.

Toi aussi tu peux te créer ce genre de cahier, et en faire un peu ce que tu veux. Moi je l'ai partagé en plusieurs onglets, avec un domaine de prédilection : Amour, Travail, Santé, Quotidien, ... 
Par exemple, je voudrais beaucoup d'argent, donc je note "j'ai beaucoup d'argent". Et hop, l'argent vient à moi. C'est un jeux amusant, le but étant de visualiser. Faire "comme si".

Si je te parle de ce carnet aujourd'hui, c'est parce que DMES a fait un article récemment où elle parle de son cahier "petit bonheur", je pense que mon cahier rejoint son idée, de façon un peu différente. Je suis sûre que tu as envie de le voir. Hein, oui que t'en rêves. Ça tombe bien, je t'ai fait quelques photos. Il n'est pas fini mais ça peut déjà t'inspirer à créer le tien ou croire un peu plus que je suis pas toute juste dans ma tête.








Bon bricolage, et bonne visualisation !

★ ★ ★

(*) Si tu veux en savoir plus sur la loi de l'attraction, sache qu'il y a pas mal de livres très intéressant à ce sujet, il suffit de demander ! :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 février 2012

Nail ♥ Gosh Purple Heat

Il y a peu de temps je te présentais mon premier achat verniesque, hors vacances d'été : l'Essence Crystalliced. Ce jour là j'avais craqué pour 2 Gosh aussi, c'est le premier que je te présente aujourd'hui.

- Lectrices, voici Gosh Purple Heat
- Gosh, voici mes lectrices

Bon alors, le fait est que j'avais complètement craqué car ce merveilleux vernis possède un reflet vert, genre Ozotic carapace de Scarabée. Uè, sauf que sur les ongles, le scarabée il s'est carapaté ! Ô déception. Au final c'est un joli mauve profond. J'ai essayé de te prendre des photos pour te montrer le côté métallisé, c'est sans compté sur Jules qui à ce moment là s'est mis à mastiquer un vieux bout de plastique qui traînait. J'ai donc du abandonné ma séance photo et aller chercher le truc dans sa gueule. Et évidemment, bim bam boum, malgré le sèche vite, le pouce a morflé.
Et Jules ? Entre temps il a eu le temps d'avaler. Tout ça pour ça. El enfoiro !

Bon trêve de bavardages, voici le Purple Heat de Gosh.




Ça te plait ? 

♥  ♥  ♥

Edit 04/02/2012: Aujourd'hui, avec la lumière du jour, je vois le reflet vert scarabé. Ouf !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 1 février 2012

Home Made ♥ Soin des ongles


Des ongles jÔlis en hiver, oui c'est possible. Même si tu mets du vernis, même si tu l'enlèves avec de l'acétone.  Même si tu as une crème pour les mains pourrites que tu as reçus en cadeau d'Yves R*cher et qu'elle t'hydrate pas du tout. Même si t'as des cuticules comme moi que t'as chipotés parce que le stress ambulant t'as un peu perturbé ces derniers temps  et que aïe aïe ouille, ça fait mal. Moi j'ai trouvé une recette magique, grâce à mon livre magique "Recettes de Beauté" (qui est aussi un livre juste trop beau, plein de magnifiques photos).

Allez je t'explique.
Pour ce bain d'ongles tu as besoin
♥ du jus de un citron (en bouteille ça marche aussi)
♥ de 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
♥ d'une cuillère à soupe de gros sel
♥ d'une cuillère à café de miel (optionnel)

Tu mélanges le tout dans un récipient supportant la chaleur. Tu fais chauffer 1 minute au bain marie (ou au micro onde). Tu attends que ça refroidisse un peu (histoire de pas te brûler) et tu baignes tes petites mimines dedans entre 3 et 10 minutes. Ensuite, tu te masses délicatement le bout des ongles, les doigts, les mains. Tu profites du sel marin pour te faire un petit peeling. Si comme moi, tu as des mains très fragilisées et abîmées par l'hiver, le sel peut picoter un peu. Mais parait que faut souffrir pour être belle jusqu'au bout des ongles.
Une fois que c'est fait, moi je lave légèrement mes mains, pour ôter l’excédant d'huile et de citron.

Enfin, je fignole avec ma super crème miracle: le Baume du Jardinier, et un petit vernis type nail hardener (le mien vient de chez Hema).

Et hop ! Regardes mes ongles jÔlis !


Tu peux conserver ce mélange une semaine au frigo et répéter le rituel tous les soirs en réchauffant 10 sec au micro onde.

Qu'est ce qu'on dit ? Merci Odile !
De rien, c'est cadeau.

♥ ♥ ♥

Potion magique tirées du livre Recette de Beauté.
Rendez-vous sur Hellocoton !